Joyeux Noël...tout simplement

Mais c’est quoi Noël ?

EDITO Charles Clessens

Noël est une fête chrétienne célébrée chaque année dans la nuit du 24 au 25 décembre pour commémorer la naissance de Jésus de Nazareth bien que celui-ci ne soit pas né à cette date selon les recherches théologiques et scientifiques.

A l’origine, Noël était une fête païenne en l’honneur du soleil, la date du solstice, le 21 décembre, étant retenue avant d’être déplacée au 25.

Quant au sapin, celui-ci était alors utilisé par les païens car son vert perpétuel était une excellente symbolique du renouveau de la nature. Il l'est toujours d'ailleurs.

Soit, abandonnons 2000 ans de religiosités diverses et propulsons-nous dans le XXIème siècle.

Croyant ou non-croyant, Noël, tout comme Nouvel-An sont des périodes au cours desquelles les gens sont fort attachés, assurément plus par tradition qu'autre chose.

Pour preuve, le Père Noël, les sapins de Noël les marchés de Noël sont devenus, au fil du temps, des symboles qui représentent bien plus les festivités, la convivialité, les échanges de cadeau et bien d’autres choses encore qui n’ont plus grand-chose à voir avec le religieux au sens premier du terme.

Noël aussi est devenu plus une fête commerciale que religieuse.

Et pourtant, depuis quelques années, nos politiques, du moins certains, ont décidé de débaptiser la fête de Noël et de transformer les fêtes de fin d’année en un bien pathétique « Plaisirs d’hiver ». Plaisirs divers serait-on tenté de dire.

Outre supprimer cette appellation plus que millénaire, les autorités publiques persistent à nous enlever nos symboles, les uns après les autres. Lente acceptation de ... l'inacceptable ?

Croyant ou non-croyant, qu’importe ! Peut-on continuer à accepter que certaines élites de notre société continuent à s’attaquer à nos traditions ancestrales, à notre culture.

Et au nom de quoi ? Et pour quel motif ?

Que chacun trouve la réponse et n’hésite pas à en faire part à nos élus de plus en plus déconnectés des réalités de la vie quotidienne et des aspirations des populations.

Force est de constater qu’un peu partout les festivités sont moins attrayantes, les gens s’investissent moins dans la décoration, les commerces ne sont plus décorés avec autant d’enthousiasme qu’il y a quelques années. 

Pourquoi ?

La crise ? Elle n’explique pas tout.

Le vivre ensemble ?

Le vivre ensemble doit-il nous enlever nos repères, notre identité, notre culture ?

Où s’arrêteront les accommodements raisonnables ?

Peut-on continuer à accepter que notre concept de Noël continue à être mis à mal par des politiques dont assurément aucun n’avait prévu cela dans le programme électoral de son parti ?

Que chacun trouve sa réponse et, dans l'attente, bien que non-croyant, je vous souhaite à toutes et tous, un très Joyeux Noël et une Bonne Année 2016 en parcourant les vieilles pierres des églises de La Brouck et de Forêt.

                                                                                                      Charles Clessens 

Commentaires

  • Tout à fait d'accord avec votre analyse....
    Et je vous souhaite également un joyeux Noêl et une bonne année 2016 sans trop de mauvaises surprises gouvernementales....(on peut toujours rêver...)

  • Bien vu et bien dit, Charles.
    Je te réciproque tes vœux de tout cœur et continue à commenter si bien ce site qui devient un incontournable dans la région.
    Quant aux photos choisies, je les connais toutes, pour les avoir dénichés moi-même. Merci,

    Edouard.

  • je vous souhaite un joyeux Noël et une bonne année et surtout bonne santé. Félicitations pour toutes vos informations sur ce site Merci

Les commentaires sont fermés.