Trooz - Lixhe... les réactions *vidéo

Quelques réactions en vidéo saisies dès la fin des hostilités du match qui a vu Lixhe l'emporter sur le fil au stade de La Brouck (2-3).

Alex Vardakas, le directeur technique de Lixhe estime que ses attaquants auraient pu tuer le match. Il a aussi été séduit par le talent de Jaali Kabangu. Il trouve aussi Trooz trop défensif, avec six hommes en permanence derrière, même mené au score.

2015 09 20 Trooz Lixhe 2-3 (25).JPGDamien Busarello a ouvert son compteur but et certifie que la balle a bien pénétré dans le but sur l'ouverture du score. Benoît Mulkin détaille son magnifique coup-franc qui a remis Lixhe aux commandes tandis que Sébastien Ferrara admet sa faute sur le coup-franc et Dylan Knuts explique qu'il est sorti sur blessure...

MON ANALYSE :

Trooz a certes livré un match courageux mais tant que la philosophie de départ semblera axée sur le fait de commencer le match en essayant de ne pas prendre de but plutôt que d'en inscrire un, l'équipe de Trooz ne pourra exprimer tout son potentiel. Et pourtant il y en a des attaquants qui pourraient appuyer l'incontournable Kabangu qui s'est retrouvé à plus d'une reprise seul joueur de Trooz dans le camp de Lixhe aux abords du rectangle adverse. Pour n'en citer que deux, Knuts et Franck qui ce dimanche était sur la banc pour entrer à la 86è. Même réduit à dix suite à l'exclusion pour deux cartes jaunes de Guillaume Studzianski (une vilaine habitude chez ce sympathique joueur), les joueurs de Trooz ont disputé un match plein. Peuvent-ils affirmer qu'il en a été de même pour tous les autres matches de championnat précédents ? A eux de trouver la réponse. Comme beaucoup, j'estime que dans les dix dernières minutes, même à dix, alors que Lixhe commençait à douter, après le but de Knuts, il fallait jouer plus haut. Passer à homme contre homme tout en rappelant Belhaddad pour rester devant la défense, défense qui en plus jouait relativement bas ne me paraît pas avoir été le meilleur des choix tactiques. Oui, j'aurais préféré en prendre un quatrième, voire un cinquième en jouant VRAIMENT le tout pour le tout...

Kabangu seul dans le camp de Lixhe

2015 09 20 Trooz Lixhe 2-3 (101).JPG

Knuts seul dans le camp de Lixhe    

2015 09 20 Trooz Lixhe 2-3 (120).JPG

En résumé, quand Lixhe franchissait la ligne médiane, il y avait à chaque fois au moins sept joueurs dans la zone de Trooz.

Quid quand Trooz attaquait ? Jouer sur la vitesse de Kabangu c'est bien, lui apporter du soutien, ce serait peut-être mieux.

Les commentaires sont fermés.