La SNCB incite les voyageurs à traverser les voies

 

DSC_0492.JPG

IL NE FAUT PAS TRAVERSER LES VOIES

Bien évidemment, il ne faut pas traverser les voies.

Bien évidemment, en plus du danger, ce n'est ni recommandé ni autorisé, c’est strictement interdit mais…

 

C'EST CHER 7 EUROS POUR PRENDRE SON BILLET DANS LE TRAIN

En ces temps de crise, pour beaucoup de monde, les difficultés financières sont bien présentes et, pour ce qui est du prix du ticket de train, ce n’est vraiment pas agréable de se voir obligé de payer une taxe supplémentaire de 7 euros si on prend son ticket dans le train. 

Comme l’explique la SNCB, il y a plusieurs moyens d’obtenir son ticket dont notamment les appareils automatiques.

 

 

UN SEUL DISTRIBUTEUR

Pour ce qui est de la gare de Trooz, oui, il y a bien un appareil automatique qui est placé, mais d’un seul côté (sens Liège – Verviers).

Si vous descendez du côté de la rue Sainry (sens Verviers – Liège), là il n’y a pas de distributeur de tickets, il est en face, de l'autre côté des voies.

Vous devez donc descendre la rue Sainry, passer par le tunnel sous les voies, le long de la Grand’rue puis remonter les marches puis prendre votre ticket et enfin refaire le chemin inverse, soit deux fois environ 300m.

J’ai fait l’expérience et, en marchant tout à fait normalement, j’ai mis 9’54’’ pour l’aller-retour, ceci sans compter le temps de prendre le ticket auprès du distributeur.

 

LA TENTATION DE TRAVERSER

J’ai effectué un sondage auprès d’une vingtaine de personnes et toutes m’ont dit qu’en ce cas-là, elles traverseraient les voies.

 

UN SERVICE PUBLIC ?

Il est permis de se demander si la SNCB est consciente de cette situation.

Il est permis de se demander si la SNCB est ou non un service public.

Il est permis de se demander pourquoi la SNCB n’investit pas dans la sécurité la plus élémentaire.

Régulièrement, de tristes nouvelles nous parviennent nous informant que des gens ont été happés par un train parce qu’ils circulaient à pied sur les voies ou qu’ils les traversaient.

Dans la configuration de la gare de Trooz (et probablement dans celle d’autres gares présentant les mêmes caractéristiques), il semble impératif qu’il y ait un distributeur de tickets de chaque côté des  voies.  

 

LA SECURITE A UN PRIX

Bien sûr ça coûte de l’argent mais la sécurité est à ce prix.

Quand on constate que cette société peut s’offrir des consultants pour des sommes affolantes, il est permis d’estimer qu’on devrait quand même commencer à se poser les bonnes questions dans notre société. 

DSC_0495.JPG 

Quai vers Liège : pas de distributeur donc il faut descendre toute la rue, emprunter la nationale

 

DSC_0508.JPGDSC_0525.JPG

remonter les marches

DSC_0529.JPG

prendre le billet et refaire le trajet en sens inverse

DSC_0491.JPG

Conclusion : alors qu'en ces temps de crise, tout devrait être fait pour inciter les gens à prendre les transports publics (bus, trains...), force est de constater que c'est le contraire qui se produit.

UN CONSULTANT ? POUR QUOI FAIRE ? ILS NE SONT PAS COMPETENTS ?

Maintenant que la SNCB a engagé un consultant à 330.000 € l'année, peut-être les choses vont-elles changer.

Cette article de consultance ne sera pas facturé à la SNCB.

DSC_0510.JPG

 

 

Commentaires

  • Je trouve, pour ma part, que c'est de la fainéantise vis a vis des voyageurs.
    600m a faire aller retour.
    Je trouve que les gens sont de plus en plus assistés.
    Comment nos anciens faisaient avec moins de moyen de transport.
    Je ne suis pas en train de dire que la SNCB fait correctement son boulot mais l'excuse des 600m pour traverser les voies.
    En plus je déteste ces gens qui traversent les voies, ce sont souvent eux qui nous retardent.

  • Non je ne pense pas que sa soit de la fainéantise en tout cas pas pour tout le monde... Le jeudi je travail a Hony et pareil il y a un automat' que dans un sens et il faut faire un bon trajets pour prendre son ticket je n'achete jamais mon ticket le matin cars je fini trop juste avec mon train, mais quand j'ai dix minutes devant moi je me depeche d'aller jusqu'a la gare mais le temps d'acheter mon ticket et de devoir refaire tout se sens inverse ben je ratte mon train et je doit donc attendre 1 heure a la gare ( dehors ) apres le suivant ... Alors ses sur que pour certain y'en a qui foncerais sur les voie pour ne pas devoir attendre plus d'une heure dehors souvent sous la pluie parce que il y a pas d'automat' de l'autre coté ..

  • Même si passage via tunnel à binche les navetteur passent par les voies et ça fais des années que ça dure

  • Une vraie question pour commencer: quel pourcentage de la clientèle prenant le train à Trooz ne passe que ou n'arrive que par le rue Sainry? La ville de Trooz et le parking de la gare sont de toute façon du côté sens liege-verviers ou se trouve aussi pour mémoire les anciens bâtiments de gare qui a l'époque où elle était ouverte représentait elle aussi le seul moyen d'acheter des billets en gare. Donc à moins qu'un réel très grand pourcentage de voyageurs arrive à pied par la rue Sainry je ne crois pas qu'il faille blâme cette fois ci la politique sncb qui a mis son automate (un point d'arrêt = 1 seul automate) a l'endroit d'où vient la majorité des clients (qui semblent de nos jours trop feneant que pour aller au jusqu'au "guichet")

  • Eh oui Christophe c'est normal....quand on est en bonne santé!!
    Je descends la Rue Sainry.
    J'ai une carte de stationnement Handicapé et malheureusement j'ai été opérée de 3 prothèses: genoux (2 ) et Hanches.
    Pour le parking o.k mais pour faire le tour afin de prendre le train vers Liège
    cela devient difficile.
    Heureusement on m'a appris que je pouvais imprimer mon ticket par Internet..il faut évidemment savoir le faire!!!Il faudrait penser aux personnes âgées ou handicapées

Les commentaires sont fermés.