La Fuite en avant (5)

00 bis Sans titre.JPG

C’est avec plaisir que nous (de nombreux visiteurs et moi-même) poursuivons cette recherche d’informations, d’anecdotes, de photos et d’images d’un passé récent de Trooz. Passé qui a vu, dans les locaux brièvement occupés par le Syndicat d’initiative (je souris, sans trop savoir pourquoi) deux Personnages du cinéma français, à savoir Bernard Blier et Michel Bouquet, participer au tournage d’un film, « La Fuite en avant ». Film qui, s’il n’a pas connu le même succès que, à tout hasard, « Les Barbouzes », permet quand même à plusieurs habitants de notre commune de se souvenir et même, pour certains d’avoir participé. 

Commençons par la maison située au 27, Rys de Mosbeux, à Trooz. 

Comme le montrent les quelques captures d'écran ci-dessous, c’est là, que pendant le film, Bernard Blier habitait.

Il fait noir, Vanderkeulen, le patron (Michel Bouquet) reconduit à son domicile René (Bernard Blier) dont la femme vient d'être victime d'un accident à l'usine. René rentre par le garage. 

001Sans titre.JPG

003.JPG

Et, ci-après, la même habitation, occupée par Claude Legros-Collard, qui a accepté de jouer le rôle de Bernard Blier rentrant par le garage et ce, pour un cachet probablement moindre, rassurez-vous.

Sainry 27  (5).JPG

 Sainry actu 27 DSC_0004 (4).JPG

" La petite barrière blanche a disparu mais c'est toujours la même porte", nous assure-t-il.

Comment ne pas mettre également sous les feux des caméras, Jean-Marie Bastin, à qui nous devons de nombreuses photos postées dans cette série d’articles.

z DSC_0015 (2).JPG

« Ma seule prestation comme figurant dans ce film se situe justement quand Blier ignore les distributeurs de tracts avant de traverser le pont de la Fenderie. Je devais prendre un tract et suivre le mouvement de Blier et des ouvriers qui se rendaient au travail. J'apparais furtivement et de dos (veste claire) dans le film. Ce n'est pas là un grand exploit cinématographique mais cela reste un souvenir particulier étant donné que j'étais à quelques pas d'une gloire de l'écran dans des lieux qui m'étaient familiers. A cette époque, en Wallonie, il était rare d'assister à des tournages de films avec des vedettes comme Blier et Bouquet. 

0000000.jpg

00jmbSans titre.JPG

PS: C'est Marie Renaux (Je crois qu'elle était assistante du metteur en scène.) qui avait signalé à la production la possibilité de tourner dans cette usine désaffectée de la Fenderie. Marie Renaux est née le 27.04.1950 à Seraing mais elle a habité longtemps au 47 de la rue Rys de Mosbeux. J'ai trouvé ces renseignements dans la liste des électeurs communaux de 1975. Je ne sais pas ce qu'elle est devenue après ce film. Dommage parce que, avec elle, vous auriez connu l'envers du décor. »

Et voilà, nous partirons à présent également à la recherche de Marie Renaux. Si quelqu’un la connaît…

 Si vous désirez retrouver tous les articles précédents publiés au sujet de ce film, il vous est conseillé de cliquer, dans la liste des Catégories (à gauche de votre écran) sur La Fuite en avant

À suivre

 

Les commentaires sont fermés.