"La Fuite en avant" (3) Résumé

Bernard Blier2.jpg

« La Fuite en avant » ou « Le Compromis » est un film franco-belge  réalisé par Christian Zerbib, inachevé en 1977, il est sorti en salle en France le 26 janvier 1983.

Pour votre facilité, pour retrouver tous les articles déjà publiés sur ce sujet, il vous suffit d'effectuer votre recherche via la case Catégories et sélectionner La Fuite en avant.

Surtout, n’hésitez pas à compléter, voire à corriger toutes les informations qui vous sont proposées dans ces quelques articles.

Bernard Blier2bis.jpg

 

Le grand résumé

La banlieue de Liège. La pluie, la brume, une petite entreprise qui fabrique des panneaux de signalisation routière. Depuis toujours, René y est employé comme chauffeur de la camionnette, donc un peu indépendant de ceux qui travaillent dans l'usine. Ainsi, les revendications syndicales ne font guère partie de ses préoccupations. Pourtant, Simone, sa femme, travaille à la chaîne dans l'entreprise.

Mais René, à quelques mois de la retraite, demeure en dehors. Comme il semble d'ailleurs en dehors de tout, loin de ses enfants - Louise, infirmière, qui, enceinte, a choisi d'élever seule son enfant; Michel, étudiant en droit, inscrit au parti communiste -, loin d'un monde qu'il ne comprend plus.

Fiama, elle aussi, ne comprend rien. Italienne, amie de Louise, elle est venue en Belgique pour reconnaître le corps de Venanzo qu'on a retrouvé dans le canal. Un meurtre, sans doute. Pourquoi? Deroux, le journaliste local, cynique et blasé, semble savoir quelque chose. Mais il parle beaucoup.

Un jour, un accident survient à l'usine. Simone a un bras coupé. Sous l'impulsion d'André, délégué syndical, le personnel se met en grève. L'opposition entre Vanderkeulen, patron de cette entreprise qu'il tient de son père, et Storm, directeur-adjoint, technocrate et arriviste, se fait alors plus grande encore: Vanderkeulen cherche à comprendre; Storm cherche à vaincre. Ils sont néanmoins séquestrés tous les deux, pendant que René, perturbé par tous ces événements, se met à boire et tente de recommencer sa vie. Peine perdue à son âge. Pour la première fois de sa vie, il devient violent et lance une grenade contre l'usine. Quant à Fiama, dans le train qui la ramène vers l'Italie, elle subit une agression... 

Bref, il s’agit d’un travailleur qui vit une vie tout à fait normale avec sa femme et son enfant mais il constate que sa situation professionnelle se dégrade progressivement, ce qui l’amène à se réfugier dans l’alcool. Ce thème peut non seulement  cadrer avec  la réalité sociale de l’époque, mais n’en est-il pas de même de nos jours ?

Copies d'écran de scènes du film

film 5.jpg

 Bernard Blier se prépare un café mais...

Film 6.jpg

...il avale la bonne bière belge d'une traite

Film 7.jpg

avant, quand même, de boire le café !

à suivre...

Commentaires

  • A côté de Bernad Blier, c'est l'acteur français Jacques Denis !

Les commentaires sont fermés.