• Pencak Silat à la Mante belge

    Magnée José.jpgLe Pencak Silat

    Est un art de combattre à mains nues et ou avec armes blanches.
    Art martial issu des jungles des archipels Indonésiens, Malais, Bornéo ou encore Bali, il se révèle on ne peut plus réaliste.
    Ceci de par sa méthode à éduquer le pratiquant à intérioriser un maximum d'enchaînements, dans n'importe quelle position ainsi que de tous axes de frappe....
    Sur un plan interne, le travail mental dans le silat est nommé "Ilmu"et s'avère unique dans son genre.
     
    Courage et détermination se révèlent nos mots-clefs, et simultanément modestie et force dans le respect.
    Notre style : " le Sétia Hati Terate " ( Coeurs Sincères ).
    Cours à Trooz ( Académie Mante Belge )
    Tel: 087268012 ou 0475814739
    Huy (Tihange Institut Tibétain Yeuten Ling )
    Tel 0477295952
    Nous appartenons aux "Ksatria Dharma Sangan " (les gardiens de l'enseignement Inde/Angleterre ,US, France / Italie /Belgique / Bulgarie)

  • La P2 B Résultats et classement

    Sap2bns titre.jpgCe dimanche

    Milanello - Jupille 1 - 2

    Melen - Trooz 2 - 1

    Oupeye - Poulseur 3 -1

    Saive - Seraing 1 -2

    Ougrée - Houtain 4 -1

    US Liège - Warsage 2 -2

    Banneux - Rechain 3 -2

    Chênée - Vivegnis 3 -3

    clas.jpg

    Voir tous les résultats sur Les Notes du foot liégeois

  • Les nouvelles règles chez les jeunes

    Ci-dessous, un tableau reprenant les modalités pour les rencontres de jeunes. Il est quelque peu amendé suite aux décisions prises par le Comité Exécutif ce jeudi 28 août.

    Quelques précisions concernant la manière de réaliser les remplacements obligatoires et le changement de camp  y sont ajoutées.

    Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

    Il vous est conseillé de l'imprimer et de le conserver...règles jeunes.jpg

  • Blind test à Nessonvaux

    blind test.jpgSamedi 11 octobre

    Rue Large, 278, à Nessonvaux

    Infos complémentaires suivront...

     

  • Messieurs les éboueurs...merci

    Les éboueurs effectuent un travail nécessaire et difficile, c’est sûr. S’il convient de les respecter, il convient aussi d’attendre de leur part un minimum d’attention. Ce matin, leur camion est passé et voici, ci-dessous, ce qui a été retrouvé au milieu de la chaussée, rue Laurentpré. Quelques images parlent plus que de longues phrases.

    DSC_0001.JPGIMG_0730.JPGDSC bis (1).JPG

     

     

  • Balayeuse municipale...mon amour

     

    Balayeuse.jpgPhoto prétexte

    ACTE 1

     

    Ce lundi 25 août 2014, je me suis rendu à Herstal. Rien de très original me direz-vous. C’est juste. Passant par le quai Mativa à Liège, je me suis retrouvé derrière une balayeuse dûment mandatée par les services chargés de la propreté, ou plus exactement, les services de la saleté créatrice d’emplois, de la Ville de Liège (si à tout le moins, cela permettait d'en créer dans le domaine de l'éducation mais ça, c'est un autre problème). Il devait être un peu plus de 11 heures. Cette balayeuse avançait à pas d’homme pas du tout pressé, ce qui est rare de nos jours où la course permanente est devenue la règle de base en notre société. Je la suivais sans problème et sans énervement, espérant savourer le fruit du travail bien fait. J’ai de suite aperçu les grandes touffes de végétaux qui sortaient des avaloirs reconvertis en habitacles végétatifs et, curieux de voir comment les choses allaient se passer, je me suis dit que les  plantes allaient résister. Ce qu’elles firent admirablement. Ben oui, c’est toujours la nature qui gagne. Si bien qu’après le passage de la balayeuse municipale, de grandes touffes surgissaient des avaloirs, comme plantées dans des vases, défiant le paysage de béton. « Peut-être que Liège veut se mettre au vert ? » pensai-je naïvement. Et, en souriant intérieurement, je poursuivis ma route.

     

    ACTE 2

     

    Le lendemain, par le plus grand des hasards, je me suis à nouveau rendu à Herstal, en empruntant le même chemin, il était un peu plus de 10 heures. Et devinez quoi, je me suis retrouvé au même endroit, à l’entrée du quai Mativa avec la même balayeuse qui entretenait son champ de plantes diverses en tous genres. Vérifiant la composante de la file derrière moi, tout comme les ouvriers occupés à la tâche, « ils » étaient bien plus nombreux. Ce qui me passionnera toujours c’est la  capacité des "souffleurs de feuilles" à faire vrombir leurs engins sur l’entièreté de la route et non sur l’unique bande qu’emprunte l’aspirateur infernal sur roues ainsi que sur la berme centrale. Pourquoi ne pas les balayer et les envoyer directement sous l’avaleur roulant au lieu de les expulser au quatre « coins » de la route ? C’est une intrigue digne de Simenon que nous découvrons là. Il paraît qu’il est mort donc il ne nous sera d’aucun secours.

     

    QUESTIONS ORGANISATIONNELLES

     

    A-t-on vérifié le « chantier » comme il se doit avant d’envoyer la balayeuse effectuer son travail ? Auquel cas, même un novice amateur, ces lignes en sont la preuve, se serait rendu compte que le problème des plantes ne serait pas solutionné par la balayeuse. Bref, pourquoi ne pas avoir procédé dans l’ordre inverse ou mieux encore, les deux en même temps ? Ne me répondez pas, la réponse risquerait de m'étonner très fort... 

     

  • Trooz - GD Poulseur 0 - 0

    DSC_0066.JPGLes fidèles sont restés bouche bée devant la (contre?)performance.

     

    Mauvais début de championnat du descendant de P1 qui n'a toujours pas trouvé l'ouverture. Il n'est pas trop tard mais il est temps.

    Un point sur six : insuffisant

    Pour son second match, encore à domicile, le FC Trooz n'a toujours pas réussi à inscrire le moindre petit but. Ce n'est pas faute d'avoir essayé. Les occasions se sont succédé devant la cage de Gauthier Tournadre qui, parfois avec un petit brin de chance, a réussi sa préserver son domaine. Oui, Trooz a dominé. Oui, les occasions se sont multipliées mais rien n'est rentré. Entre malchance et maladresse, que choisir ? Peut-être un peu des deux. 

    * Au plan large, les discussions stériles envers le corps arbitral n'apporte jamais rien de positif si ce n'est un carton jaune stupide "gagné" par le capitaine Franclef Kamba... Cette maladie qui avait miné l'équipe la saison passée semble avoir fait sa réapparition.

    * Malgré la domination constante des locaux, c'est Crits qui a évité le hold-up parfait en allant rechercher dans l'angle de son but une fusée qui prenait la bonne direction, dans les arrêts de jeu.

    * Les joueurs du GD ont sauté de joie lors du coup de sifflet final, comme s'ils avaient gagné quelque chose d'essentiel.

    * Quatre occasions très nettes pour Trooz, dans le petit rectangle adverse mais rien n'est rentré.

    Crits, La Mantia, J.Verdonck, Vanhoff, Grandisson, Mazloum, Bologne, Sylla,Kondi, Englebert et Kamba ont entamé la partie dirigée par Nicolas Joskin. Sur le banc : Tshite, entré en seconde période, Sacko, T.Verdonck et Ferrara.   

    MILANELLO CONFIRME ET PREND LE LARGE

    Sans titre.jpgTrooz B est écrasé 5-1 à Charneux.

    Les photos de Trooz- GD Poulseur sont ici.

    Tous les résultats de la soirée sont ici.

  • Des remises ce jeudi

    Le Comité Provincial a pris la décision de remettre les rencontres de ce jour :

     

    -En 1ère provinciale :

    HONSFELD – SPA

    RICHELLE – RAEREN

     

    A noter que ces 2 rencontres + celle d’hier EYNATTEN – ROCHERATH sont déjà reprogrammées au mercredi 03 septembre à 18h30.

     

  • Suivez les buteurs de P1

    Si vous voulez suivre le classement complet des buteurs de P1, il vous suffit de cliquer sur LES NOTES DU FOOT LIEGEOIS ensuite SENIORS puis P1 et classement des buteurs.

     

    buteurs p1.jpg