Gestion scandaleuse d'un chantier à Trooz

Travaux (1).jpgLAXISME et/ou INCOMPETENCES DIVERSES, à vous de choisir.

Nous sommes jeudi 19 juin 2014. Il est 17h.

Le chantier des travaux effectués sous le pont près de la gare de Trooz est une honte, un hymne à l'incompétence et au manque de réaction des pouvoirs publics, locaux ou autres, quels qu'ils soient.

En effet, ce chantier qui permet, via les feux lumineux à 7-8 voitures de passer à la fois, provoque, en ce moment, une file en direction de Verviers qui s'étend du Château de Prayon au rond-point de la gare, soit environ 2 km. Dans l'autre sens, vous passez comme une fleur. Ben oui, il y a des heures où les flux de trafic sont fréquents dans un sens et inversement. 

Aucune initiative, aucune contrainte, rien, pas la moindre mesure n'a été prise.

Penser installer des panneaux d'information ou obliger l'entrepreneur à au moins signaler ces travaux à l'entrée de Trooz, de façon à inviter les automobilistes à éventuellement prendre la route vers Fléron ou Forêt dépasse apparemment le niveau de compétence des gestionnaires, QUELS QU'ILS SOIENT.

Ce problème se manifeste évidemment presque tous les jours aux mêmes heures mais personne ne s'est encore posé la question de savoir s'il n'y a pas moyen de faire quelque chose.

Pousser une gueulante, c'est bien.

Proposer des solutions, c'est mieux :

1 Imposer aux gestionnaires du chantier de placer des panneaux indiquant les travaux aux deux entrées de Trooz en suggérant les déviations.

2 Régler les feux selon le moment puisque les flux sont eux aussi "alternatifs".

3 Faire régler la circulation par la police aux heures de pointe.

4 Ou, à défaut, interdire l'ouverture de ce chantier aux heures de pointe.

Deux témoignages reçus :

Didier "Hier, j'ai mis 35 minutes pour aller du Carrefour à la gare".

Marcel "Ce jeudi, j'ai mis 45 minutes du Château de Prayon au Ry de Mosbeux"

Travaux (2).jpgTravaux.jpg

Commentaires

  • Comme d habitude !!

Les commentaires sont fermés.