Bizarre la Justice

Sébastien Graeff à gauche.jpg

photo prétexte

Une Justice jette le gant ... l'autre sévit pour deux cas relativement semblables : un joueur donne un coup de poing dans la figure de l'arbitre

Le 25 août 2013, Sébastien Graeff, un arbitre, avait été frappé par un joueur lors d’un match de P4. Si l’Union belge a sévi en suspendant le fautif pour trois ans, la Justice (?) a classé l’affaire sans suite. Désolant.     

« Ce ne fut pas un match facile », se souvient le referee. « J’avais dû distribuer 4 cartes jaunes et 2 doubles jaunes à Bellevaux pour 2 à l’AS Faymonville, mais à la fin du match, les joueurs des deux équipes sont venus me serrer la main.» C’est à ce moment que les choses ont dérapé. « Le gardien de but de Bellevaux, Guilleaume Francois, est venu vers moi en rouspétant de manière assez corsée au point que, toujours sur le terrain, je lui ai brandi un carton qui, hélas, n’a pas suffi à le calmer. « Je lui ai dit que s’il persistait, j’allais devoir lui montrer une deuxième jaune. » La réaction du joueur ne se fit pas attendre : « Mets-moi la rouge et je te pète la gueule… » L’arbitre n’avait évidemment pas le choix. Il sortit la carte rouge et le joueur de Bellevaux exécuta sa menace. « Il m’a donné un violent coup de poing au visage ce qui a eu pour effet de me faire tomber. Dès que je me suis relevé j'ai été protégé par les joueurs de Faymonville qui m’ont escorté jusqu'au vestiaire », poursuit Sébastien Graeff qui, après l’agression, a été contraint de se rendre à l’hôpital. Plainte à la police a aussi été déposée. « J'ai eu deux dents cassées que j’ai dû faire extraire mais aussi quelques frais divers », ajoute encore le referee qui vient de recevoir un courrier émanant du Parquet lui annonçant que ce dossier est classé sans suite. « Cette décision me laisse vraiment pantois car il y a eu des coups portés et ce devant une flopée de témoins mais le parquet estime que les conséquences pénales seraient disproportionnées par rapport au fait commis (sic). Le moins que l’on puisse dire, c’est que la Justice vient encore, pour des faits de violence, d’envoyer un très mauvais signal à une société de plus en plus souvent gangrenée par de tels actes dans le milieu du foot.

« Je continue l’arbitrage malgré la recrudescence de l’agressivité sur et autour des terrains mais je me souviens avoir lu dans les médias que lors d’une table ronde entre les acteurs du foot et le Palais de Justice de Liège, il était préconisé d’appliquer des sanctions exemplaires », conclut un ref malgré tout un peu dépité par ce laxisme. On le serait à moins !      

graeff2.JPG

Ainsi, la JUSTICE (?) a classé ce dossier sans suite parce qu'elle estime  "...que les conséquences pénales seraient disproportionnées par rapport au fait commis..."

Traduction du message que je qualifierai de "disproportionné" émanant de la Justice : Venez taper sur la gu.. de l'arbitre, vous ne serez pas poursuivi...parce que les conséquences pénales pourraient être disproportionnées (trop importantes ?) pour vous. Donc, vous ne serez même pas jugé. 

Il n'y a pas de mots pour qualifier cet absence de suivi si ce n'est que c'est une honte et un très mauvais message envoyé non seulement aux délinquants de toute sorte mais aussi aux policiers qui font leur travail, sans oublier évidemment la société.

 Et, quelques jours plus tard...

Autre cas, même scène mais...autre Justice.

Un autre cas, relativement similaire vient, quant à lui de passer devant le juge et là, il y a sanction.

Comprenne qui pourra.

Il n'est pas question ici de se substituer à la justice ou à l'autorité mais constater qu'à une époque (la nôtre) où les faits de violences, verbales ou physiques sont de plus en plus fréquents, de plus banalisés dans notre société, que deux faits semblables sont considérés de façon diamétralement opposées, ça ne peut que contribuer à faire perdre encore davantage confiance à cette justice d'autant plus qu'un des deux ne sera même pas jugé. justice.jpg

 

Commentaires

  • Bonsoir Charles

    En lisant l'article , comme toi j'ai directement fait le rapprochement entre les deux faits qui me paraissent identiques ,mais ou le jugement est diamétralement opposé . Maintenant quand on regarde certain jugement rendu cette semaine !!!!!!!

  • obliger le juge a suivre les matches toute la saison incognito pour avoir une idee sur le comportement des perssonnes sur et hors du terrain

Les commentaires sont fermés.