Roller Bulls VS Heidelberg (IV)

 

2014 01 04 062.jpg

Une victoire méritée qui les rapproche du sauvetage en Bundesliga

Roller Bulls – Heidelberg 71-55

C’est dans leur salle de Saint-Vith que les Roller Bulls, qui s’entraînent dans la salle omnisports de Trooz le jeudi, accueillaient ce samedi la formation des Rolling Chocolate d’Heidelberg pour le second tour de la saison de handibasket en Bundesliga.

Les Roller Bulls qui évoluent dans cette série de haut niveau du championnat allemand, étaient classés en 8ème position sur 10 et comptaient quatre points d’avance sur Heidelberg avant le match. Sachant qu’il y a deux descendants, la victoire était non seulement impérative mais encore, convenait-il de l’emporter par au moins 16 points d’écart. En effet, en cas d’égalité lors du classement final, les rencontres aller-retour entrent en ligne de compte. Or, il faut savoir qu’au match-aller, nos représentants avaient subi une sévère défaite sur le score de 75-60, soit 15 points d’écart. La mission s’avérait donc plus que délicate, voire impossible. Et pourtant, ils ont accompli l’exploit. Oui, les Roller Bulls ont remporté cette rencontre capitale sur le score de 71 à 55, soit avec 16 points d’écart. Dans une ambiance de folie, au son rythmé des tambours et devant plus de 500 spectateurs enthousiastes et déchaînés, cette équipe composée de germanophones, de francophones et de néerlandophones a dompté son adversaire allemand.

Et pourtant, tout n’avait pas bien commencé pour nos joueurs qui ont été menés dans le premier quart-temps jusqu’à la 8ème minute. C’est à cet instant qu’ils ont pris pour la première fois l’avantage sur le score de 16-15, le premier quart s’achevant sur un indécis 19-16. Dans la foulée, nos Roller Bulls atteignaient la pause sur un prometteur 34-29 puis 51-45, à l’issue du troisième quart. L’expérience allait parler sur la fin car, portés et survoltés par leur public, les Roller Bulls scellaient le score sur un 71-55 inespéré avant le début des hostilités.

Cette victoire rejette Heidelberg à 6 unités. Ils ont ainsi accompli un grand pas vers le sauvetage ce qui serait particulièrement remarquable pour ces amateurs qui évoluent en Bundesliga où ils sont amenés à affronter de véritables professionnels dans certaines équipes qui tutoient le sommet européen, voire mondial.    

Boemer Edgard .jpg« Heidelberg a présenté une équipe très jeune et talentueuse mais c’est notre expérience qui a parlé », témoignait Edgard Boemer, un secrétaire on ne peut plus heureux. « Hanovre qui n’a encore aucun point est déjà condamné. Cette victoire devrait assurer notre maintien mais il faut rester vigilant. »

De son côté, le capitaine Juan Bernal Bernal Juan 2014 01 04 415.jpgsavourait « On en voulait plus qu’eux et on les a pris très au sérieux. Toute l’équipe s’est bien battue, soutenue par un public incroyable mais fair-play. Au match-aller, parce qu’ils alignent de très jeunes éléments, nous les avions un peu pris de haut. On a retenu la leçon, ce qui nous a souri. La semaine prochaine, nous recevons les leaders de Lahn-Dill qui ont été champions du monde et champions d’Europe. C’est vraiment un autre monde… »

coach.jpgEt l’entraîneur Stefan Veithen de conclure : « C’était un match nerveux de part et d’autre, émaillé de beaucoup de mauvaises décisions des arbitres allemands mais des deux côtés. Heidelberg a une équipe très jeune qui a peut-être été impressionnée sur la fin par l’enthousiasme dans les gradins. »

De fait, ce merveilleux public de Saint-Vith a joué un rôle prépondérant quant à l’issue de ce match qui a régalé les amateurs de joutes sportives disputées sans la moindre concession. Ces joueurs sont allés jusqu’au bout d’eux-mêmes, comme ça, pour le plaisir d’assumer leur sport de haut niveau.  

2014 01 04 369.jpg

Photos ici et

Les commentaires sont fermés.