Edmond Floriani (16)

Voici le billet du jour de notre artiste-peintre auquel il a ajouté une photo de son travail.

Excellente journée consacrée toute entière au travail. Pourtant, le ciel a tardé à se dégager, et à la vue de ce ciel gris au réveil, j'avoue que j'étais plutôt inquiet, même si la météo s'annonçait théoriquement bonne jusque vendredi, j'ai donc gardé confiance.

Une fois sur le motif, à 10h, j'ai immédiatement commencé une nouvelle toile car la lumière du matin est favorable au site que je travaille, étant donné que la lumière frappe latéralement le sujet, faisant ressortir les reliefs. Le même sujet, je l'avais commencé dimanche, cette fois avec une lumière frontale, en contre jour, ce qui aplatit les formes des tours et tourelles de mon château. Mais qu'importe, je le trouve beau sous toutes les lumières et sous tous les angles ... je travaille comme un sculpteur, je tourne autour des formes pour l'examiner sous plusieurs angles et avec des éclairages différents. Monet procédait de la même manière. Je me suis ensuite débattu avec les végétations qui cernent le motif depuis l'avant- plan jusque l'arrière plan. Le tableau, commencé dimanche, fut terminé vers 17h30, en deux séances de 4 heures.

Il y a encore des imprécisions ici et là, mais cela est dû à un manque d'entraînement, d'expérience. Je vois des progrès à chaque toile, et de bonnes choses apparaissent ...en même temps, je vois ce qui doit se perfectionner.

Face au motif," l'intellectualisme" et les théories, ne tiennent pas. C'est de la pure observation, et de la sensation visuelle... c'est un métier comme disait Renoir... et apprendre à voir, à rendre ce qu'on voit, ou ce qu'on ressent face à ce qu'on voit, avec des boues colorées, ça s'apprend sur le tas ...c'est au pied du mur qu'on voit le maçon...qu'on peut distinguer le croûtard du vrai peintre.

La peinture, avant d'être une oeuvre de la créativité et de l'imagination, est un travail manuel d'artisan...d'adresse digitale et visuelle qui doit beaucoup à l'inné et à l'expérience.  

CHATEAU DE AUTOIRE 001.JPG

Le château de Autoire vu par Edmond Floriani

 

 

 

Les commentaires sont fermés.