• Des intrus dans le grenier

    2013 05 31 003.jpgOui, mais de gentils intrus...à plumes.

    Depuis hier, des pîîîîîp se font entendre régulièrement dans le grenier. Ouvant la porte avec délicatesse, cinq bébés oiseaux (mésanges ?) voletant à grand peine ont fait leur apparition.

    Faut-il ouvrir la fenêtre et les laisser sortir ou encore attendre quelques jours ?

    Apparemment, la mère, qui a sans doute trouvé son passage secret pour entrer et sortir, les nourrit.

    Tous les conseils des spécialistes sont bons à prendre.

     

  • Edmond Floriani (12)

    autoire et beaulieu 005.JPGD'humeur pluvieuse, Edmond Floriani nous a envoyé un second billet vraiment d'humeur comme on dit, enfin écrit, dans les bonnes publications :

    Rien de spécial depuis hier, je m'occupe comme je peux,  je chipote,  je me fais des projets et du cinéma  sur la toile humide et délavée de mon ciel pluvieux... j'ai réussi à débloquer mon gsm, mais les ondes passent capricieusement dans mon cher trou du Quercy...au milieu des vaches "salers", une race bovine à robe brune qu'on trouve dans le Cantal et ici aussi, broutant paisiblement dans l'indifférence la plus royale leur herbe détrempée... des oies et des grenouilles qui coassent leur même note étrange et lugubre la nuit dans le petit étang du jardin d'en face et des cigales qui « grinçouillent » leur mélopée mécanique la nuit... je croise 3 ou 4 habitants  par jour et il passe une vingtaine de voitures, je trouve que c'est déjà trop urbanisé... je vais me faire berger et rester faire paître mes chèvres, loin de la pourriture des villes... de Sodome et Gomorrhe... et me trouver un coin encore plus désertique... une cabane en pierres dans les montagnes ...près des étoiles...

     

     

  • Philippe Médery à Visé

    Medery.JPGPhilippe Médery sera le prochain entraîneur de Visé.

     

    La présentation du coach en livemedery philippe.jpg

     

  • Trooz ? Blog sans frontières à la défense des abeilles

    abeille 4.jpgCi-après le courrier reçu de Camaret sur mer, dans le Finistère, suite à l'article sur les abeilles relayé sur ce blog Sudinfo de Trooz.

    Article que vous pouvez retrouver en cliquant ici.

    Bonjour,
    Je m'appelle Gaël Huydts, depuis 1985 je vis à la pointe du Parc Naturel d'Armorique à Camaret sur mer dans le Finistère.
    Je suis originaire de Mehagne entre Embourg et Chênée.
    Je suis parti de Liège en 1980 sur un petit voilier de 8m., et après 5 années de navigation Atlantique et Pacifique j'ai ouvert avec mon épouse qui est d'ici, un gîte découverte. Depuis 5 ans j'ai un rucher; ce monde des abeilles est passionnant.
    J'ai signé et fait circuler votre pétition.
    Je tiens à vous remercier pour ce que vous faites. Ici à Camaret nous n'avons plus de cultivateurs, et ne subissons pas directement les effets des produits des Monsanto et Cgnie. Ces décideurs inconscients, aveuglés par le profit,  ne se rendent même pas compte du mal qu'ils vont faire à leur descendants. Un jour viendra ou le bien-être sera la vraie valeur et non plus l'argent roi.
    Des gens comme vous sont un grand espoir pour l'humanité.
    Tenez bon face aux agissements de ces inconscients :

    les agissements de Monsanto : http://www.mondialisation.ca/lavenir-des-abeilles-avec-monsanto-saisies-et-destruction-des-reines-resistantes/5336826

    apicolement !
    Gaël

    http://amisdelamer.perso.sfr.fr/index.html

  • Edmond Floriani (11)

    Jardin.jpgApparemment Edmond Floriani est toujours vivant. Lui, qu'il y a peu se voyait un jour ou l'autre en train de pourrir sous les vieilles pierres continue à nous faire parvenir ses petits billets qui feront probablement le ravissement des archéologues dans 200 ou 300 ans.

    Si vous souhaitez (re?)découvrir les billets précédents de notre artiste-peintre, il vous suffit de taper "Edmond" dans la case RECHERCHER et tous les articles concernant ce poète de la peinture vous apparaîtront, comme l'aurait certainement dit Bernadette Soubirou.

     

     

    "Journée radieuse...5 heures de travail sur un seul dessin !...c'est incroyable comme la valorisation donne du réalisme et de la densité aux formes. "On s'y croirait !", disait une touriste en admiration à la vue de mon dessin. J'apprends à voir et à dessiner avec amour, passion, dévotion et patience, la moindre pierre de mon paradis. En fin d'après- midi, je suis allé faire le tour du village. C'est avec joie et émotion que j'ai revu une merveilleuse et ravissante demeure sur les chemins alentours bordés de prairies. L'architecture ancienne, robuste, imposante et sereine, avec ses pigeonniers à tourelle typiques de la région, ses murs irréguliers bordant les chemins de campagne, montés de grosses pierres à peine dégrossies, noircies de moisissures, ses moellons teintés de sable blond dorés sous le soleil, ses poutres et ses colombages, ainsi que ses toitures à tourelle en forme de chapeau de sorcière à la délicate harmonie de tons dans la gamme discrète des sépias et des terres de sienne rosées patinées par les siècles, tout ce caractère et ce pittoresque vous met les larmes aux yeux tellement c'est beau. Les impressionnistes avaient leur Paris, moi, j'ai mon Quercy. L'émerveillement me donne rendez -vous au détour de chaque chemin. Le Paradis est dans les yeux de celui qui le voit."

  • Montée Historique de Forêt : le communiqué final

    MHFT13-07.jpgGeoffrey Leyon a battu Tony Kevers et Jean-Pierre ‘Vande’ !

    Même si la météo n’a guère été conciliante, la première édition de la Montée Historique de Forêt-Trooz, organisée par l’Ecurie du Maquisard sur une idée du Syndicat d’Initiative de Trooz, a été frappée du sceau de la réussite. 104 concurrents garnissaient finalement la liste des engagés, et d’un bout à l’autre de la journée, le spectacle a été omniprésent sur un tracé légendaire de 2350 mètres, unanimement apprécié. Faisant fi des nombreuses averses, le public s’est précipité en masse pour apprécier le passage de bolides très différents, allant de la Martini F2 de Serge Baiwir, équipée de pneus intermédiaires même sous les hallebardes, à la petite Fiat 500 de Kevin Falzone, en passant par la barquette Mean de Jean-Claude Leemans (hélas victime de sa mécanique), la Triumph TR3 d’Henri Morainville, la superbe Alpine A110 Aseptogyl de Joël Favé-Lesage, ou encore l’originale Mini break 1981 d’Alex Cuvelier, qui arborait fièrement l’Union Jack sur sa carrosserie ! Bref, une démonstration à l’ambiance conviviale à souhait, au cours de laquelle personne ne devait prouver quoi que ce soit. Un seul mot d’ordre : se faire plaisir !

    Sur le coup de 16h30, on passait aux choses plus sérieuses, avec la désormais traditionnelle Montée en Or chère au Président de l’Ecurie du Maquisard, Robert Vandevorst. Ils étaient finalement dix-huit à décider de défier le chronomètre, en l’absence de Bernard Lamy, qui avait plié une roue arrière de sa redoutable Volvo Amazon le matin, et de Cédric Pirotte, victime de la pompe à essence de sa Peugeot 205.

    MHFT13-06.jpgC’est Jean-Pierre Van de Wauwer (Lancia Beta Monte-Carlo Gr.4) qui tirait le premier, en s’offrant le meilleur chrono de cette Montée en Or. Mais lors du Top 10, réunissant, comme son nom l’indique, les 10 plus rapides, le Verviétois était victime de petits soucis de boîte qui faisaient les affaires de ses deux adversaires les plus coriaces, Tony Kevers (VW Golf II) et l’inattendu Geoffrey Leyon (Porsche 911). Dans ces joutes à l’américaine, c’est bien sûr le Final Three qui décidait de l’ordre final, et immense surprise, Geoffrey Leyon l’emportait devant Tony Kevers et Jean-Pierre Van de Wauwer !

    Efficacité et courage

    Avec un chrono corrigé (application du coefficient d’âge de l’auto) de 1’27’’971, Geoffrey Leyon déjouait tous les pronostics, d’autant que ce garagiste de Banneux participait à sa première course de côte, après quelques épreuves en Smart Cup et deux participations aux Legend Boucles de Spa ! « Totalement inespéré, d’autant que ma dernière montée n’a pas été parfaite, commentait l’heureux vainqueur de la renaissance de Forêt-Trooz. Il y avait beaucoup de pierres ramenées sur le bitume, ce qui a compliqué la tâche de tout le monde. Sans parler de la pluie. Mais la Porsche 911 a été parfaite, et la victoire était au bout de la route ! »

    Leyon devançait un Tony Kevers ne disposant pas de son habituelle VW Golf II (celle de son fils, utilisée ce dimanche, rendait une cinquantaine de chevaux au bolide qui s’est imposé au Maquisard par le passé…), et un ‘Vande’ en délicatesse avec sa boîte, et devant composer avec une mécanique de 170 chevaux, ce qui était finalement un peu juste face à la cavalerie de la Porsche. Encore fallait-il faire passer tout ça au sol dans de telles conditions. A voir débouler les trois bolides du droite du Château juste avant l’arrivée, on peut vous assurer que la lâcheté n’était pas au rendez-vous ! Du très grand spectacle…MHFT13-05.jpg

    Cornet ‘best of the rest’

    Dans le sillage des trois plus rapides, Bernard Cornet (VW Cox) avouait ne pas s’être senti totalement à l’aise dans ces conditions, tandis que Réginald Togaert complétait le top 5 au volant de sa ‘petite’ Peugeot 205 Rallye de 1399cc, n’ayant que modérément apprécié les cailloux arrachés des cordes par certains concurrents ayant un sens très développé du spectacle. Ces deux pilotes remportaient respectivement les classes S/R et 16, tandis que Kevers s’offrait la 17 et Leyon la 18.

    Signalons encore les très beaux débuts de la toute nouvelle Ford Escort MK1 de Johnny Delhez, fraîchement débarquée du Portugal, les passages efficaces de la meilleure des Escort MK2, celle de Loïc Poncelet, ainsi que les prestations plus qu’honorables de Patrick Albert (Porsche 911), du jeune Nathan Giozzet (Opel Kadett GT/E) et d’un Jean-François Olivier (Ford Escort MK2 ex-Delhez) hélas victime de sa boîte juste avant le Top 10.

    Au palmarès de cette 1ère Montée Historique de Forêt-Trooz figurent également Hervé Grégoire, qui a décroché le Prix du Spectacle au volant d’une BMW 320i E30 qu’il a fait virevolter, ce qui lui a permis de devancer Adrien Monfort (Opel Kadett) et Serge Baiwir (Martini F2). Quant au titre toujours envié du Roi de l’Escort, il revenait à un ‘jeune premier’, Bernard Herman, qui a pris la mesure de Loïc Poncelet et Guy Charneux.

    Le mot de la fin, nous le laisserons à Fabien Beltran, Bourgmestre de Trooz, ravi du déroulement de cette première édition : « L’objectif de la commune de Trooz est de susciter davantage de passage sur son territoire, afin que les gens se rendent compte des atouts de notre entité. La météo n’a pas été de notre côté, mais le résultat est déjà impressionnant. Je peux d’ores et déjà annoncer que cette Montée Historique de Forêt-Trooz connaitra une deuxième édition en 2014, et nous mettrons l’accent sur une meilleure gestion du public. En attendant, mission accomplie, ce qui ne peut que m’inciter à remercier chaleureusement l’Ecurie du Maquisard pour son savoir-faire… »   MHFT13-04.jpg

    Classement final Montée en Or – Top 10 – Final Three

    .     Geoffrey Leyon (Porsche 911 1976), 1’27”971 (1er Classe 18)

    2.     Tony Kevers (VW Golf II), 1’28”482 (1er Classe 17)

    3.     Jean-Pierre Van de Wauwer (Lancia Beta Monte-Carlo Gr.4), 1’28”522

    4.     Bernard Cornet (VW Cox), 1’30’’422 (1er Classe S/R)

    5.     Réginald Togaert (Peugeot 205 Rallye), 1’31’’898 (1er Classe 16)

    6.     Johnny Delhez (Ford Escort RS2000 MK1), 1’32”111

    7.     Loïc Poncelet (Ford Escort RS2000 MK2), 1’32”629

    8.     Patrick Albert (Porsche 911), 1’34”452

    9.     Nathan Giozzet (Opel Kadett GT/E), 1’35”526

    10.  Jean-François Olivier (Ford Escort RS2000 MK2), abandon

    11.  Christian Terf (VW Golf I), 1’36’’776

    12.  Eric Nandrin (Renault 5 GT Turbo), 1’36”792

    13.  Michel Querinjean (BMW 323i E23), 1’38”120

    14.  Eric Patureau (Ford Escort RS2000 MK2), 1’40’’333

    15.  Pierre Hubin (Opel Commodore GS/E), 1’41’’455

    16.  Jean-Claude Kauffmann (Porsche 911), 1’44’’973

    17.  Michel Closjans (Porsche 356 Pré-A), 1’46’’804

    18.  Florian Jupsin (Opel Commodore GS/E), 1’52’’119

     

    www.ecuriemaquisard.be

  • Connaissez-vous la petite école de Trooz ?

    PETITE ECOLE.jpg

    La petite école de Trooz (re)connecte les enfants avec les bois


    Trooz, mai 2013 – Dans le cadre d’un projet de classe de sensibilisation, la petite école de Trooz a organisé une matinée pédagogique et ludique consacrée à la forêt. Bien qu'un tiers de la surface totale de la Région Wallonne soit boisé, de nombreuses contrées en sont dépourvues. En plus de quoi, un grand nombre de bois et forêts de Wallonie sont interdits d'accès,
    principalement en dehors des chemins et sentiers. Conséquence directe : la connaissance de la forêt et de la nature par les enfants ainsi que le lien affectif avec celles-ci s’amoindrissent.

    Désirant y remédier, la petite école de Trooz participe à un programme pédagogique axé sur les bois et la forêt. Le projet ‘BOSQUETS’ (www.bosquets.be) est une initiative commune de GoodPlanet Belgium (anciennement GREEN asbl) et Tetra Pak.

    De nombreuses expériences menées dans des pays voisins (Allemagne, Suisse) mais aussi en Scandinavie, ont montré que, outre les aspects cognitifs (apprentissages) et le respect induit de la nature et de l’environnement, l’immersion en forêt est favorable à l’enfant à plusieurs points de vue : son développement et son autonomie, sa sociabilité, sa créativité, son épanouissement, sa motricité et son développement corporel, sa santé et sa résistance (Sarah Waucquiez, « L’enfant des bois»).

    ‘BOSQUETS’ souhaite familiariser les enfants aux bois. Rendre les bois et forêts de Wallonie plus accessibles au public scolaire compte donc parmi ses objectifs prioritaires, afin de renforcer le lien entre l'homme et la nature. Le projet éducatif 'BOSQUETS' est lancé sur une période initiale de deux années scolaires, de 2012 à 2014. Pour toucher un maximum d'écoles wallonnes, Tetra Pak, en collaboration avec GoodPlanet, a développé un site Internet éducatif sur lesquels les enseignants et les élèves trouveront une multitude de sources destinées à travailler sur le thème de la forêt : www.bosquets.be.

    (Re)créer le lien affectif entre les enfants et les bois

    Aujourd’hui les élèves de 5ème primaire de la petite école de Trooz ont appris à mieux connaître la forêt. Les élèves sont partis à la découverte des habitants de la forêt wallonne. Quels sont les liens entre tous ces habitants ? Qui mange qui ? Comment fonctionne un arbre ? Peut-on trouver des lutins dans les bois ? Toutes ces questions et bien d’autres ont trouvé une réponse dans l’activité « les habitants du BOSQUETS »

    "Ce n'est que lorsque les enfants auront recréer un lieu affectif avec les bois et auront bien pris conscience de l'importance de la forêt, de sa gestion durable ainsi que de ses nombreux avantages pour la société et le climat qu'ils veilleront eux-mêmes plus tard à respecter la nature et les produits qu'elle fournit. Ceci prouve l'importance de ce projet éducatif ", explique Dorian Kempeneers, responsable de projets chez GoodPlanet Belgium.

    A propos de Tetra Pak

    Tetra Pak est le leader mondial en solutions de traitement et de conditionnement de produits alimentaires. Tetra Pak à également une longue tradition de projets de sensibilisation à l’environnement et d’actions concrètes dans les écoles. Tetra Pak a par exemple démarré les collectes sélectives de ses emballages dans les écoles et organisé pendant plusieurs années des ateliers de recyclage. Le projet ‘Bosquets’ se focalise sur un autre aspect du cycle de vie de ses emballages : l’utilisation responsable des ressources naturelles. Pour la production de ses emballages, Tetra Pak recourt tant que possible aux fibres de bois issus de forêts certifiées FSC (50 % des emballages au niveau mondial et près de 90% de ceux mis sur le marché Belge contiennent du carton certifié FSC). L'origine de toutes les fibres utilisées par Tetra Pak est tracée et donc connue, ce qui permet d'attester que les autres 50 % proviennent également de sources "non controversées".

     

    A propos de GoodPlanet Belgium (anciennement GREEN asbl)

    Apprendre à vivre durablement, tel est l'objectif que s'est assigné GoodPlanet Belgium. Depuis 1997, GoodPlanet Belgium développe des projets, des formations et des dossiers pédagogiques sur l'eau, l'énergie, la mobilité, la consommation durable, la nature … Dans les 3 régions du pays, ses 40 collaborateurs transmettent leurs connaissances et compétences dans les domaines de l'environnement et du développement durable. Ses activités sont soutenues aussi bien par les autorités publiques que par des entreprises et des fondations de renommée. Chaque année GoodPlanet Belgium est en contact direct avec 2000 écoles, 100.000 enfants et jeunes et 10 000 adultes. Ses programmes d'activités s'élargissent de plus en plus à de nouveaux publics de même que son réseau de partenaires s'étend au niveau international.

     

    A propos de ‘Bosquets ‘

    Le projet Bosquets se décline en trois approches :

    -       Pour impliquer autant d'écoles que possible, GoodPlanet Belgium, toujours soutenu par Tetra Pak, a mis en place un site Internet éducatif (www.bosquets.be) où les enseignants et les enfants trouveront de nombreuses ressources à propos des richesses forestières.

     

    -       La "classe d'immersion" consiste à mettre en place un cadre et un espace pour apprendre et se détendre, dans les bois. Cet espace devra être utilisé régulièrement par la classe afin de créer un lien fort entre la forêt et le groupe. Ainsi, élèves et enseignants sont invités à s'impliquer concrètement dans la forêt et à la découvrir comme lieu d'apprentissage et lieu de vie. La "classe d’immersion" se fait à raison de minimum ½ journée par mois. Cinq de celles-ci sont accompagnées par un éducateur de GoodPlanet Belgium. Le matériel éducatif et les informations disponibles sur le site aideront les enseignantsà pérenniser ce processus de manière autonome et à intégrer les matières abordées dans un cadre scolaire.

     

    -       L’approche ponctuelle : pour ceux qui n’oseraient pas directement faire le grand saut dans la dynamique globale de l’immersion, nous proposons une approche ponctuelle où un éducateur de GoodPlanet Belgium viendra, le temps d’une demi-journée en forêt, donner l’envie d’utiliser plus souvent les bois dans le cadre de l’école en faisant vivre aux groupes des exemples d’utilisation des outils disponibles sur le site éducatif.

     

     

     

  • Les abeilles...c'est la lutte finale...

    abeille2.jpg

    ATTENTION !

    La pseudo-interdiction des néonicotinoides annoncée par la Commission Européenne est en fait un leurre échafaudé par les firmes agrochimiques pour faire accepter définitivement leurs pesticides tueurs d'abeilles!

    Si nous n'agissons pas immédiatement, ce plan entrera en vigueur dans les jours qui viennent.

    Signez vite la pétition pour les stopper ! 

    Signez la pétition

      

    Madame, Monsieur,

    Une gigantesque escroquerie est en train de se mettre en place à Bruxelles, aux dépens des abeilles, de la biodiversité... et de tous les citoyens qui se battent depuis des années pour faire interdire les pesticides « tueurs d'abeilles » en Europe et dans le monde !

    Nous devons la stopper net, avant qu'elle n'ait des conséquences dramatiques sur nos cultures et notre alimentation à l'avenir. Je vous demande de signer de toute urgence la pétition européenne ci-jointe et de la faire circuler autour de vous autant que vous le pourrez.

    Il n'y a pas un instant à perdre.

    Après des années de lutte acharnée des citoyens et des apiculteurs, la Commission européenne s'est officiellement décidé à interdire 3 pesticides néonicotinoïdes extrêmement dangereux pour les abeilles (1).

    Les associations ont crié victoire et baissé la garde. Pourtant...

    Le compromis que devrait adopter Bruxelles est en réalité un plan désastreux imposé par les multinationales agrochimiques comme Bayer, Syngenta et compagnie, qui mènent depuis des mois un lobbying effrené et extrêmement agressif pour arriver à ce résultat (2).

    Objectif : Contrer la volonté des citoyens européens et empêcher l'interdiction REELLE des pesticides tueurs-d'abeilles – malgré les recommandations expresses des autorités sanitaires françaises et européennes (3)... Pour sécuriser les centaines de millions d'euros de profit annuel que ces produits rapportent aux grosses firmes qui les produisent !

    Officiellement, les 3 pesticides les plus dangereux seront interdits pour une durée-test de deux ans à l'issue de laquelle les autorités sanitaires contrôleront si l'interdiction a mis un terme au massacre des abeilles, et s'il faut ou non interdire définitivement les néonicotinoides.

    Or, cette soi-disant interdiction n'aura aucun effet sur la santé des abeilles !

    En fait, les 3 pesticides tueurs-d'abeilles seront interdits seulement quelques mois par an... et largement utilisés tout le reste de l'année – sur près de 85% des céréales, et sur une grande partie des cultures de fruits, légumes et herbes aromatiques – empoisonnant largement les sols et l'eau absorbés ensuite par les cultures soi-disant « non-traitées ».

    De nombreuses études ont montré que ces substances ultra-toxiques peuvent rester présentes dans le sol jusqu'à trois ans après le traitement (4), et que les cultures non-traitées replantées sur le même terrain révèlent des traces de néonicotinoïdes jusque dans leur pollen... que viennent ensuite butiner les abeilles ! (5)

    A la fin de la période-test de deux ans, les multinationales pourront prouver que les abeilles continuent d'être décimées malgré la soi-disant interdiction de leurs produits, et qu'ils n'y sont pour rien. Ils auront réussi à blanchir leurs pesticides et à maintenir leurs profits – et pour longtemps !

    C'est un plan diabolique, qui nous promet un désastre environnemental sans précédent.

    Nous pouvons encore empêcher ça. MAIS IL FAUT AGIR VITE : d'ici quelques jours, la Commission européenne se prononcera sur sa version définitive du règlement européen concernant ces 3 pesticides tueurs d'abeilles.

    Nous devons agir avant, pour exiger l'interdiction REELLE de ces pesticides ! Signez dès maintenant la pétition européenne pour contrer les lobbys en cliquant ici !

    Si nous ne faisons rien, voici ce qui va se passer dans les 2 prochaines années :

    - les pesticides néonicotinoïdes continueront à être utilisés pour les cultures d'hiver, imprégnant ainsi durablement les sols et l'eau...

    - les cultures de printemps et d'été "non traitées" seront infectées par les résidus de ces pesticides, et empoisonneront les abeilles...

    - la mortalité massive des abeilles ne déclinera pas, malgré la soi-disant "interdiction" des néonicotinoïdes

    - Syngenta, Monsanto, Bayer et tous les laboratoires agrochimiques pourront à loisir clamer que leurs produits n'ont rien à voir avec la mortalité des abeilles, et obtenir leur réhabilitation totale sur le marché.

    Et là, il ne nous restera plus que nos yeux pour pleurer…

    Il faut tuer dans l'œuf ce plan démoniaque, et exiger de la Commission européenne qu'elle interdise purement et simplement ces pesticides tueurs d'abeilles, comme elle prétend le faire d'ailleurs !

    Pas de compromissions, pas de petits arrangements... Si l'on doit faire un test de 2 ans pour évaluer réellement l'impact de ces pesticides sur les pollinisateurs, alors allons-y franchement !

    Les agriculteurs eux-mêmes n'auraient pas à y perdre :

    d'après l'INRA, on pourrait réduire rapidement la consommation de pesticides en France de 30 à 40 % – sans aucune perte de revenus pour les agriculteurs – en revenant simplement à un système de rotation des cultures qui permettrait de combattre efficacement les parasites en réduisant durablement l'usage des traitements chimiques (6).

    Ca représente tout de même, pour la France uniquement, plus de 20 000 tonnes de substances ultra-toxiques déversés chaque année en pure perte dans nos campagnes !

    En fait, les seuls qui seraient ébranlés, ce seraient les chiffres d'affaires des géants de l'agrochimie... Mais la Nature n'a que faire de leurs profits !

    Alors s'il vous plaît, aidez Pollinis à créer une véritable onde de choc à travers le pays et l'Europe toute entière, pour que notre pression sur la Commission européenne soit plus forte que celle des lobbys agrochimistes qui sacrifieraient sans vergogne votre santé, votre alimentation et l'avenir même de la Nature pour satisfaire à leurs profits immédiats.

    Signez la pétition, et transmettez cet email à un maximum de personnes autour de vous.

    D'avance, merci !

     

    Nicolas Laarman
    Délégué général Pollinis
    Conservatoire des Fermes et de la Nature

     

    Pour en savoir plus :

    1- Le texte de la Commission européenne interdisant 3 néonicotinoïdes :

    http://www.pollinis.org/IMG/doc/regulation_commission_europeenne_interdiction_3_neonicotinoides.doc

    2- L'excellent rapport de Corporate Union Observatory sur le sujet (en anglais) :

    http://corporateeurope.org/publications/pesticides-against-pollinators

    Ou ici en français, le bon petit résumé publié en ligne dans le Journal de l'environnement :

    http://www.journaldelenvironnement.net/article/comment-le-lobby-des-pesticides-se-bat-pour-les-neonicotinoides,34147

    3- Début 2013, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a publié un rapport confirmant que les néonicotinoides présentent un risque important pour les abeilles et les pollinisateurs :

    http://www.efsa.europa.eu/en/press/news/130116.htm?utm_source=homepage&utm_medium=infocus&utm_campai gn=beehealth

    4 -Les néonicotinoides persistent dans l'environnement, la demi-vie de la clothianidine dans le sol a été mesurée à 148 à 6900 jours par l'Agence de protection de la santé américaine :

    http://www.epa.gov/pesticides/chem_search/cleared_reviews/csr_PC-044309_2-Nov-10_b.pdf

    Voir aussi l'étude de J. DeCant et M. Barrett publiée en 2010 dans la revue Environmental Protection (pp. 1-99) : Environmental Fate and Ecological Risk Assessment for the Registration of CLOTHIANIDIN for Use as a Seed Treatment on Mustard Seed (Oilseed and Condiment) and Cotton.

    5- La persistance des néonicotinoïdes contamine l'environnement au sens large, notamment le pollen.

    L'imidaclopride par exemple peut être absorbée par des cultures non-traitées, jusqu'à deux ans après la première utilisation, et peut se retrouver dans le pollen et le nectar des fleurs non traitées à des niveaux toxiques pour les abeilles :

    Bonmatin, J. M., et al . (2003) A sensitive LC/APCI/MS/MS method for analysis of imidacloprid in soils, in plants and in pollens. Anal. Chem. 75 (9), 2027-2033.

    En 2002 et 2003, 69,1% du pollen récolté par les abeilles de 25 ruchers dans cinq départements français, sur des plantes traitées et non traitées étaient contaminés par de l’imidacloprid, bien que cette neurotoxine ait été interdite à l'utilisation sur le tournesol en janvier 1999 :

    Chauzat M.P. et al (2006). A survey pesticides residues in pollen loads collected by honey bees in France. Journal of Economic Entomology, 99:253-262

    6- Rapport Ecophyto R&D de l'INRA : « Réduire l'usage des pesticides » :

    http://institut.inra.fr/Missions/Eclairer-decisions/Etudes/Toutes-les-actualites/Ecophyto-R-D

      

    Pollinis – Réseau des Conservatoires Abeilles et Pollinisateurs
    Association Loi 1901 Conservatoire des Fermes et de la Nature
    143 avenue Parmentier – 75010 Paris www.pollinis.org

      

    Soutenez le réseau Pollinis !
    Aidez-nous à sauver les abeilles et la biodiversité. Nous sommes entièrement financés par les dons et nous ne recevons aucune subvention de la part du gouvernement. Notre équipe fait en sorte que le plus petit don soit le plus efficace possible.    


     

  • Enseignement communal

    commune trooz.jpgenseignement1.jpg

    enseignement2.jpg

     

     

     

     

     

     * Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

  • EDITO 1ère Montée Historique de Forêt

    2013 05 25 Le blogueur qui l'ouvre 001.jpgUn texte bilan de cet événement historique vous sera bientôt présenté.

    Permettez-moi cependant de vous expliquer (voir ci-dessous) pourquoi les reportages effectués ont été, bien que fournis, relativement incomplets et chaotiques.

    Je vous prie de bien vouloir excuser les manquements (pas de classements, pas de photos de la remise des prix, de certaines voitures, etc.).

    Dans l'attente, sachez que la vidéo ci-dessous (version musicale) a déjà été vue à cet instant à 1024 reprises.

    et celle-ci, version "bruits moteurs", a reçu 177 vues. 

    Bonne nouvelle quand même, il paraît mais l'information est bien cachée, qu'il y a un syndicat d'initiative dont, on peut le supposer, un des chevaux de bataille est la communication à Trooz.

    Apparemment, "ils"ne savent pas que le blog Sudinfo de Trooz existe et couvre l'actualité locale dans la commune. Ceci pour vous dire qu'aucune communication afférente à cet événement ne m'a été transmise quant aux modalités d'organisation. 

    Je vais enquêter pour voir si eux, "Syndicat d'intiative" existent vraiment.

    Dame ! Un SYNDICAT D'INITIATIVE à Trooz. Cela mérite d'être mis en valeur...

  • Une dame en détresse ? Trooz est là !

    P1150443.JPGUne dame, charmante au demeurant , constate, sur un parking réservé aux handicapés que son véhicule a un pneu crevé.

    Pas de problème, elle a de la chance dans son "malheur" car un habitant de Trooz passait par là.

    Après une rapide analyse de la situation, tout comme la dame, celui-ci constate qu'il faut changer le pneu et s'empresse alors de lui apporter son aide et de résoudre le problème.

    PENDANT

     P1150444.JPG

     P1150445.JPG

     

     

     

     

     

     

    APRES 

    P1150446.JPG

  • Edmond Floriani (10)

    Et, hier, que nous disait notre artiste-peintre ?

    autoire et beaulieu 000.JPGUne belle journée de travail. J'ai dû reconsidérer tous mes projets...une remise en question de temps en temps est nécessaire. Hier soir je suis allé visiter un village proche et tout à coup, devant l'admiration suscitée par la beauté et le charme de cette architecture moyenâgeuse, j'eus comme une révélation.

    La beauté que je voyais était purement architecturale, la couleur est pratiquement absente de cette beauté, quelques nuances de sépia et même le seul noir suffirait pour traduire mon émotion devant ce spectacle... de plus, étant donné que je ne dispose pas de plusieurs jours pour travailler à une toile qui demande plusieurs séances de travail, je suis obligé de m'en tenir au dessin de toute façon, pour lequel une séance suffit!.  

    Je suis donc allé ce matin dans ce merveilleux petit village pittoresque à 8 km de mon gîte pour faire un crayon fusain. Ce fut un de mes plus beaux paysages dessinés que j'ai jamais fait... tous les touristes qui l'ont vu étaient en admiration ...fierté légitime...c'est rare que je soit content du résultat...4 heures de travail non- stop...ensuite après avoir mangé un petit bout et m'être reposé, j'y suis retourné pour en dessiner un autre ...3 heures de boulot ... le résultat m'encourage à continuer sur cette voie, et de plus ces dessins me mettent sur la voie d'une technique de peinture totalement différente de celle que j'avais projeté d'utiliser.

    J'ai dessiné jusqu'au dernier rayon de soleil.

    Bon dieu ce que ça fait du bien de pouvoir se donner à fond dans un projet qui nous tient à coeur!

    Demain il fait encore assez beau pour travailler, j'ai hâte de m'y remettre ... des perspectives nouvelles se profilent, je brûle d'enthousiasme de les expérimenter...

  • Seraing Ath. - Trooz B 3-1

    2013 05 29 Seraing Ath. - Trooz B 3-1 004bis.jpgSeraing Athlétique 3

    Hubert, Vanderbruggen, Grégoire (62e Quici), Signorino, Oliveri, Badi, Tshicoma (73e Palazzolo), Vanderhoven, Gruosso (14e Ventimiglia), Santoro, Antoine.

    FC Trooz B 1

    Borré, Spronck, Balczunas (50e Frère), Meunier (36e Gusso), Anthoine, Pluymers, Jacquemin (62e Bouzid), Ebner, Vanmassenhove, Spodarek, La Mantia.

    REF:TOUSSAINT Quentin
    AR1:DODEIGNE Damien
    AR2:HOUYOU Guy

    C'est sous une pluie froide et constante que la belle aventure en ce tour final des P4 s'achève pour l'équipe B du FC Trooz. Celle-ci a toutefois accompli une très bonne saison.

    Face à une excellente équipe de Seraing, les joueurs d'Eric Dehan n'ont pu qu'opposer une vaillante résistance mais ce fut insuffisant.

    Beaucoup plus percutants en zone offensive, les locaux ont inscrit leur premier but à la faveur d'un corner repris de la tête par Vanderbruggen, avant la pause (1-0).

    Copie conforme pour le deuxième but, après la pause. Un corner, une défense statique et le joueur de Seraing, Vanderhoven, est le seul à sauter sans la moindre opposition et il double l'écart (2-0).

    Par la suite, une phase de jeu bien dessinée par les avants sérésiens permet à Oliveri de s'infiltrer et de porter la marque à 3-0. Sur une passe vers l'avant, deux joueurs locaux en position hors-jeu n'ont pas bougé d'un poil, permettant à Oliveri, qui part de derrière, de s'emparer du cuir et de filer au but. Du grand art et un excellent réflexe de l'assistant qui a laissé se poursuivre la phase.

    Pour Trooz, une talonnade de La Mantia frappera le bas du montant et Anthoine atténuera la sévérité de la défaite sur penalty (3-1).

    La rencontre a été disputée dans un excellent esprit sportif et le trio arbitral a été impeccable.

    Photos sur la page Facebook de ce blog Sudinfo de Trooz et quelques minutes de vidéo ci-dessous

    Le penalty converti par Anthoine ramène Trooz à 3-1

     

     

  • Ce soir le FC Trooz B joue sa saison à 19h30 à Seraing

    2013 05 15 089ter.jpgC'est ce soir, à 19h30, sur le terrain de Seraing Athlétique que FC Trooz B, l'équipe drivée par Eric Dehan, tentera de poursuivre son périple. Pas facile du tout. Dehan Eric.JPG

     

     

    ME 29/05 19:30 TOUR FINAL 4ÈME PROV. SERAING ATHL(06383) -
    FC TROOZ B(00226)
     
     
    PLAINE DES SPORTS - TERR.1(SYNTH)
    RUE DES VILLAS
    4100 SERAING(3052)
    04/337.81.77
    REF:TOUSSAINT QUENTIN
    AR1:DODEIGNE DAMIEN
    AR2:HOUYOU GUY

     

    1

    STRÉE

    28

    26

    1

    1

    135

    34

    101

    79

    2

    SERAING ATHL

    28

    23

    4

    1

    127

    31

    96

    73

    3

    CHAUDFONTAINE

    28

    19

    4

    5

    107

    39

    68

    61

    4

    ONEUTOIS

    28

    18

    1

    9

    95

    72

    23

    55

    5

    RC.VAUX

    28

    16

    5

    7

    80

    49

    31

    53

    6

    MY

    28

    15

    5

    8

    83

    62

    21

    50

    7

    TILFF

    28

    14

    1

    13

    68

    65

    3

    43

    8

    MONT

    28

    12

    5

    11

    71

    55

    16

    41

    9

    REMOUCHAMPS

    28

    12

    4

    12

    58

    53

    5

    40

    10

    SART TILMAN

    28

    10

    2

    16

    71

    76

    -5

    32

    11

    MODAVE

    28

    9

    2

    17

    65

    82

    -17

    29

    12

    U.S. NEUVILLE

    28

    6

    5

    17

    52

    136

    -84

    23

    13

    MONTAGNARDE

    28

    3

    1

    24

    32

    113

    -81

    10

    14

    FC NEUPRÉ

    28

    2

    4

    22

    35

    118

    -83

    10

    15

    FOOT SERAING CHATQUEUE

    28

    2

    0

    26

    33

    137

    -104

    6

       

  • Nos cyclistes Trooziens

    Manaihant battice 1.JPGRésultats de cyclistes TROOZIENS
    Courses du 25 mai à MANAIHANT-BATTICE
    Belle 3e place pour Benoît GILLES en Amateur C
    8e place pour Christophe MOSBEUX en Amateur A.
     
    En outre, Christophe s'empare du classement aux points du challenge BICYCLIC et du maillot blanc de leader de cette compétition en cours.manaihant battice 32.JPG
     
    manaihant battice 2.JPG