Le Cercle Horticole Wallonia...le projet MAYA

Cercle Horticole Wallonia.jpgCréation Isa



Le 10 mai, nous publiions cet article. Si nous vous proposons de le revisiter, c'est parce que les ruches sont arrivées ce 26 juin.

La vidéo est en préparation. Dans l'attente, vous prendrez bien un petit coquelicot.


2013 06 26 Les ruches sont là 008.jpg


 

C'est en 2011 que, face à l’inquiétant déclin des abeilles, la Région wallonne lança le programme MAYA invitant les communes à adopter des mesures en faveur de ces agents pollinisateurs utiles à la survie…de l’espèce humaine vu leur rôle essentiel dans la reproduction des végétaux donc par déduction, des fuits et légumes qui composent notre alimentation sans oublier leur importance dans l'activité relevant de l’agriculture au plan large.

 

Trooz répondit à cet appel.

 

Pour acquérir le statut de commune MAYA, Trooz s’est engagé à travers la signature d’une charte à notamment réaliser chaque année un ou plusieurs projets de plantation de végétaux mellifères sur le territoire communal mais aussi à créer une campagne de sensibilisation des enfants et des adultes au sujet de la crise environnementale vécue par les abeilles et de leur rôle.

 

Trooz s’est aussi engagé à enrichir le fleurissement de la commune, tant en espaces verts qu’en bacs à fleurs avec des plantes mellifères, à adopter un plan de réduction des pesticides, etc.

 

C’est ainsi que pour satisfaire au projet MAYA, la commune décida de créer une prairie fleurie à l’emplacement du RWFC Wallonia Nessonvaux qui avait fusionné avec le RFC Prayon pour créer le FC Trooz.

 

De fil en aiguille, sous l’impulsion de Gérard Siquet et avec la participation indirecte mais active de Daniel De Temmerman une asbl, le Cercle Horticole Wallonia, fut créée par un groupe de candidats-jardiniers.

Nous y reviendrons dans le détail mais cette asbl hérita d’une partie du terrain de football, devenu prairie, et put y créer un jardin bio répondant à certains critères très stricts.

 

Nous vous relaterons très prochainement cette belle aventure humaine de manière plus complète. Dans l'attente, au travers d'une vidéo très instructive, le maître ès-jardins, Gérard Siquet, nous dévoile quelques-uns des secrets qui font la réussite de ce partenariat entre pouvoirs publics et habitants motivés.

 

 

Quelques photos ici

 

 

Les commentaires sont fermés.