Le SDER pour les Nuls

SDER 2.jpg

Conseil communal.jpgSDER

 

Le SDER (Schéma de Développement de l’Espace régional) est un outil d’aménagement du territoire qui est défini par le CWATUPE (Code Wallon de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme, du Patrimoine et de l’énergie).

On peut dire que c’est un document d’orientation essentiel chargé de tracer les grandes lignes du développement de la région wallonne sur le long terme.

La dernière mouture en date est celle du 27 mai 1999.

En juillet 2011, il a été décidé de réviser la bête et c’est ce qui est en cours maintenant.

 

Consultation tous azimuts

 

Pour effectuer ce diagnostic territorial, une vaste consultation a été organisée au sein de nombreuses et diverses organisations et/ou associations mais aussi notamment au niveau des communes.

Ce sont les résultats de cette enquête que nos élus ont votés ce lundi à Trooz…pour Trooz.

En dehors des belles phrases généralement peu comprises, les enjeux sont de répondre aux besoins de la population, que ce soit notamment en termes d’habitat, de patrimoine, de mobilité…mais l’expansion démographique, les défis énergétique et climatique sont aussi concernés.

 

évolution de la population

 

Un diagnostic établi par la CCATM (Commission Consultative Communale d’Aménagement du Territoire et de la Mobilité) constatait l’évolution de la population de Trooz (nous laisserons de côté les contingences (inter)nationales qui ont parfois pollué quelque peu l’exposé d’hier sans en nuire à la qualité).

En 1970, il y avait 7576 habitants. En 1981, 7674. En 1991, 7603. En 2002, 7657. En 2004, 7652. En 2008, 7731 et en 2013, 8098.

La projection en prévoit 11.000 en 2040, soit 3.000 personnes supplémentaires à loger.

 

Quel territoire pour le 21ème siècle ?

 

Quel territoire, quel mode de vie sont donc partie prenante dans les réflexions actuelles.

Comment seront les centres urbains ?

Comment sera la mobilité ?

Que faut-il faire ?

Dans ce chapitre, nous entrons dans le domaine des contrastes.

Par exemple, de louables efforts doivent être effectués par les citoyens pour limiter l’utilisation de la voiture ou pour la rentabiliser en nombre d’occupants (co-voiturage).

C’est une bonne chose.

On nous encourage les déplacements courts à vélo

C’est une bonne chose.

Mais, d’un autre côté, tout notre cheptel politique se garde bien (pour ce qui est de la grande majorité) de donner l’exemple et d’utiliser les transports en commun alors que ces élus de la Nation bénéficient de la gratuité.

C’est vrai, c’est plus facile avec une grosse voiture et chauffeur.

D’un autre côté, il ne se passe pas une semaine sans que soit annoncée la suppression d’un ou l’autre train.

 

Les lieux de centralité

 

Par lieu de centralité, on entend un espace densément bâti de la commune où se trouvent rassemblés services publics et commerces et où l’offre de transports en commun est la plus importante.

C’est ainsi que pour Trooz, notre commune, ont été désignés comme lieux de centralité : la Grand’Rue à Prayon, la place  Emile Vandervelde à Fraipont-Village et la rue Franklin Roosevelt, à Nessonvaux.

 

Les objectifs approuvés par le Gouvernement le 28 juin 2012

 

Répondre aux besoins des citoyens en logements et en service, et développer l’habitat durable.

Soutenir une économie créatrice d’emplois en exploitant les atouts de chaque territoire.

Développer des transports durables pour un territoire mieux aménagé.

Protéger et valoriser les ressources et le patrimoine.

 

Logements

 

Pour l’horizon 2040, la nécessité de 350.000 nouveaux logements est un critère retenu. Pas à Trooz hein, sur l’ensemble du territoire.

Il faudra en isoler 800.000.

Il faudra en remplacer chaque année 3.500 dégradés ou difficiles à isoler.

 

Du pain sur la planche

 

Passons sur toutes les belles phrases et les beaux projets qui concernent surtout l’ensemble du pays : gérer ceci, protéger cela, développer ceci…

De quoi accouchera ce SDER ?

Si ça peut vous réconfortez ou vous rassurez, vous serez consultés.

 

Enquête publique site Natura 2000 en cours

 

à propos, une enquête publique a lieu actuellement à Trooz et a pour but de recueillir l’avis de la population en vue de la désignation du site Natura 2000 « Bassin Vallée de la Vesdre ».

Si ça vous intéresse, cliquez ici et vous obtiendrez toutes les informations.

 

Voilà, cher lecteur et -trice, quelques explications que je pense correctes par rapport au SDER. Si quelqu'un souhaite obtenir des informations supplémentaires à ce sujet, je pense objectivement que c'est notre échevin, André Dombard qui est le plus qualifié.

Les commentaires sont fermés.