Trooz

  • Pour l'anecdote...

    29 juin 2017 Rien que pour l'anecdote mais aussi pour mettre en lumière la planification et l'organisation lorsque des travaux sont effectués sur la voie publique.

    Alors que des travaux sont en cours à hauteur du "trou", face au zoning à Prayon, la semaine passée, le MET (SPW) a judicieusement (?) décidé de donner un petit coup de fraîcheur au marquage routier tout juste à l'emplacement de ces travaux. 

    Oh pas grand-chose, ils ont seulement retracé la belle ligne blanche qui indique l'aire de stationnement. 

    Et aujourd'hui, toujours en face du zoning, des travaux d'asphaltage sont en cours en deux emplacements. Et, où les travaux ne sont pas en cours sur cette portion de voirie, ils ont eu recours au "chicklettage" (pas sûr que ce mot existe mais tout le monde le comprend).

    C'est un peu comme si moi -qui ne suis pas bricoleur pour un sou- je ponçais une porte après l'avoir repeinte...

    Je me demande qui planifie ces travaux...

    Voilà ce que ça donne :

    2017 06 29 zoning (5).JPG

    2017 06 29 zoning (7).JPG

  • Branle-bas de combat face au zoning

    Ce jeudi 29 juin 2017, les travaux sur la N61 à Trooz, face au zoning, passent à la vitesse supérieure, depuis ce matin à 7 h.

    Le trafic est régulé par des feux alternatifs et les encombrements sont à géométrie variable, selon l'heure de passage.

    Les travaux sont en cours en deux endroits : tout d'abord à l'endroit du "trou", bien connu dans la région mais également à hauteur de la boulangerie Lilou où la bande est une nouvelle fois remplacée...

    2017 06 29 zoning (2).JPG

    2017 06 29 zoning (10).JPG

    2017 06 29 zoning (15).JPG

     

  • Une biblioboîte créée et placée par les élèves de 4ème année de l'Ecole libre de Fraipont

    2017 06 28 biblioboîte (95).JPGBiblioboite ou biblioboîte... Mais comment écrire ce néologisme, à condition qu'il existe déjà ? Avec i ou Î sur boite ? Je préfère l'ancienne orthographe mais qu'importe, l'essentiel n'est-il pas de proposer à votre lecture ce projet dans le détail ? Si n'est-ce pas ! Alors je vais vous le décrire comme il m'a été rapporté avec talent par les enfants... mais avec l'accent circonflexe, comme le chapeau de la biblioboîte !

    Lire la suite

  • On les élimine, ils les escortent

    Quelques photos captées via Facebook d'une vidéo tournée aux Etats-Unis.

    This family of geese was walking along a busy highway, so cops decided to escort them to safety

    (Cette famille d'oies était en train de marcher près d'une voie rapide encombrée, les flics ont décidé de les escorter jusqu'à la sécurité)

    escort 5.jpg

     

    escort 3.png

    escort1.jpg

    escort 2.jpg

     

  • Trooz et environs...Activités, actualité, informations utiles...

    0 Demain aujourd'hui hier.png

    Mise à jour quotidienne !

    Manifestations ou initiatives diverses, activités sportives, marches, promenades encadrées ou autres, informations générales utiles...n'hésitez pas à m'envoyer vos annonces

    Elles seront publiées sur ce blog Sudinfo de Trooz : charles.clessens@skynet.be      

    Cela va se passer près de chez vous !

     

    Lire la suite

  • Enlèvement des déchets : votre calendrier

    *    *    *    *    *    *

    poubelle gris + vert.jpg

    Mercredi 5 juillet : les déchets organiques et les déchets résiduels

     

     

     *    *    *    *    *    *

    poubelle gris vert pmc.jpg

    Mercredi 12 juillet : les déchets organiques et les déchets résiduels  

    +  les papiers-cartons et les sacs bleus PMC

     

    En cas de problème pour le ramassage, le numéro à contacter est le 04 240 74 74

    HORAIRE DES RECYPARCS

    Du mardi au vendredi : de 9h à 12h30 et de 13h à 17h

    Le samedi : de 8h30 à 12h30 et de 13h à 17h

    Fermés les dimanches, lundis et jours fériés. 

  • Tour de France J-5

    C'est ce dimanche 2 juillet que le Tour passera par Trooz.

    En bas de page, vous trouverez le rappel des mesures de police concernant cet événement mais aussi, afin que le trou de Trooz ne soit pas très bientôt mondialement connu, il est à espérer que les coureurs, lancés probablement à pleine allure si près de l'arrivée, passeront sans encombre le rétrécissement en face du zoning à Prayon.

    A moins bien entendu que le trou soit comblé.

    Le suspense est intact.

    Il y a bien plus d'un mois que ces travaux ont été entamés mais rassurez-vous, il n'y aura ni responsable ni coupable... Le flop éventuel sera à ranger dans les mystères de la planification.

    De Liège à Chênée, en moins de temps qu'il n'en faut pour créer des bouchons, "on" a refait le quai des Ardennes dans les deux sens, le quai des Grosses-Battes, le pont de Chênée, la rue de la Station et la rue des Grands-Prés; à Chaudfontaine, on a refait presque toute la N61 dont la rue Général Jacques (qui pourtant n'en avait guère besoin) mais à Trooz, "on" n'a pas encore refait un trou ouvert depuis mal de temps...

    2017 06 27 Travaux trooz n61 zoning (3).JPG

    2017 06 27 Travaux trooz n61 zoning (4).JPG

    2017 06 27 Travaux trooz n61 zoning (1).JPG

    MESURES DE POLICE DIMANCHE 2 JUILLET 2017 A TROOZ

    VOIR AUSSI ICI

    2017 07 02 MESURES POLICE.png

  • L'opération "BERNACHE"... une réussite

    A Belle-Île, l'opération d'élimination des bernaches du Canada peut être qualifiée de pleinement réussie.

    Dès les premiers jours, lorsque quelques riverains, du côté d'Esneux ont commencé à manifester leurs inquiétudes au sujet du sort des bernaches, il leur a été répondu dans un premier temps qu'il s'agissait de réguler l'espèce en suivant scrupuleusement les directives de l'Europe. Force est de constater que la régulation s'est transformée en extermination pratiquement totale.

    A Belle-Île, il n'y en a plus une seule... Même les quelques canards bien de chez nous semblent avoir disparu eux aussi.

    Pour le citoyen, il est à espérer qu'en 2018 et 2019, les urnes réussiront la même prouesse. Celle de nous débarrasser définitivement de quelques nuisibles qui squattent la sphère politique. Que seuls les "coupables" se sentent concernés bien évidemment. C'est comme les contrôles de police... Quand tu n'as rien à te reprocher...

    Belle-Île 2017 06 27 (6).JPG

    Belle-Île 2017 06 27 (9).JPG

    Belle-Île 2017 06 27 (15).JPG

     

     

     

     

     

  • Tour de France et Syndicat d'Initiative

    A l’occasion du passage du Tour de France à Trooz ce dimanche 2 juillet 2017, l'Administration Communale de Trooz et le Syndicat d'Initiative vous invitent à partager un moment de convivialité et supporter nos sportifs autour d'un bon petit repas. De plus, n'hésitez pas à pousser les portes des sympathiques commerçants de notre commune !

    Au menu : apéritif et amuse-bouches, entrée de la mer, brasucade de moules et pain, dessert.

    Tarif : 15 euros pour les adultes (apéritif, entrée, plat et dessert)

             10 euros pour les enfants (plat et dessert)

    Adresse : Parking du Service des travaux (3, Rue de Verviers, 4870 Trooz)

    Les réservations peuvent se faire auprès du Syndicat d'Initiative (04/273.09.13 ou s.initiative.trooz@gmail.com)

    En outre, merci de noter que le bureau du Syndicat d'Initiative sera fermé les jeudi 6, vendredi 7, jeudi 13 et vendredi 14 juillet. 

    2017 07 02 tdf trooz.jpg

     

  • Matricule 226 *Numéro 16* 1954-55

    1954-55 Wallonia

    Wallonia termine 14ème. José Maréchal inscrit 16 buts.

    1954-55 Prayon

    Les équipes dans les séries Nationales en 1954-55. Vous remarquerez que Tilleur et Liège jouaient en Division I, le CS Verviers et la SRU Verviers en Division II, Seraing, Bressoux, Waremme, Montegnée et l'AS Herstal en Division III et que Prayon, Vaux, Ans, Fléron, Melen et Herve arpentaient la Promotion. J'avais 7 ou 8 ans à l'époque et je me souviens de la victoire de Prayon face à Waaslandia Brucht qui allait gagner le championnat et où jouait un certain Mathieu Bollen, à l'époque bien connu. Je vois encore Waaslandia en short noir et maillot bleu.

    1954 - 55 Les équipes en nationales.jpg

    Pour préparer la saison 1954-1955, le club avait transféré Lapierre, gardien de but du RFC Liège, Roumont de Montagnarde, Gillis et Jeanfils du Standard, Lousberg, un intérieur et Gabre, un arrière. De plus, Mecking était libéré du service militaire.

    Pour cette première saison à l’échelon national, Prayon s’est sauvé sans trop de problèmes. Le championnat débuta bien et Prayon se trouvait dans le peloton de tête quand les catastrophes se succédèrent : une fracture du poignet pour Massart le 3 octobre 1954, à la suite de l'agression d'un certain Bartholomé de Melen; plus grave, le 7 novembre 1954, Mecking fut victime d'une blessure au genou qui nécessita l'opération puis Dalmans fut blessé à l'aine et enfin Lapierre au genou.

    Malgré la malchance, grâce à sa volonté et son moral, Prayon termina huitième mais, pour la saison 1955-1956, Jean Massart mettait un terme à sa carrière et fut remplacé comme entraîneur par le tandem Vandooren - Lapierre.  

    1954-55 Prayon résultats. 5 décembre.jpg

    1954-55 classement prayon en promotion.jpg

    Les statistiques de Prayon indiquent que le club était redoutable dans son antre de La Brouck.

    à domicile                                                                         en déplacement         

    G 8   P3   N4  Pour  28 Contre 23  20pts

    G4   P10  N1 Pour 28  Contre 42         9pts

    Pour la petite histoire, le club de Waaslandia Burcht qui avait gagné le championnat cette année-là a subi le même sort que bien des clubs de football.

    Le Koninklijke Voetbalkring Waaslandia Burcht est un ancien club localisé dans la ville de Burcht en province d’Anvers.

    Il a évolué 15 saisons dans les séries nationales, dont 7 en division 3.

    Le club est fondé en 1920 sous le nom FC Waeslandia Burcht. Ce nom fait référence à la fois à la commune de Burcht, où le club se trouve, et au Pays de Waes, une région naturelle de Belgique dont fait partie Burcht.

    Affilié à l’Union belge le 15 août 1920, il a reçu le matricule 557 en 1926.

    En 1953, soit un an avant Prayon, il rejoint pour la première fois les séries nationales, un an après la création de la Promotion. Il termine la première saison dans le milieu du classement, puis remporte le titre dans sa série la saison suivante, ce qui lui ouvre les ports de la Division 3.

    Waaslandia avait été battu à Prayon sur le score sans appel de 4-1.

    Ce passage au niveau supérieur est de courte durée, Waaslandia étant relégué après une seule saison. En 1958, le club remporte à nouveau sa série, et remonte en Division 3 et se stabilise trois ans en milieu de classement avant d’entamer lentement mais sûrement une lente descente qui au final l’a reconduit au niveau provincial.

    Après quelques soubresauts et quelques montées et descentes entre la P1 et la P3, il est relégué en P4 en 1987.

    Que de similitudes avec Prayon.

    Le début du XXIème siècle semble plus prometteuse puisqu’il revient en « nationales » en 2001, après avoir changé de nom pour devenir le Koninklijke Voetbalkring Waaslandia Burcht.

    Waaslandia termine ses deux premières saisons de Promotion dans le ventre mou du classement, mais la saison 2003-2004 est catastrophique pour le club, qui ne réalise que quatre nuls pour vingt-six défaites, et termine bon dernier dans sa série. Le club est donc condamné à retourner en provinciales mais, les soucis financiers s'additionnant aux mauvais résultats sportifs poussent les dirigeants du club à déclarer forfait en octobre 2004. Le club arrête ses activités, et le matricule 557 est radié des listes de la Fédération.

    Combien de désirs de montées (on a vu cela avec Prayon) ont bien pu en tuer des clubs de football alors que l’essence même de ce sport devrait être bien différente mais ce n’est qu’une opinion parmi tant d’autres.

    Quelques photos probablement des années 50 

    1950  Prayon années 50 (9).jpg

    1950  Prayon années 50 (19).jpg

    L'histoire du foot dans notre commune (actuellement Trooz) se poursuit. Pour votre facilité, les dates de la ou des saisons concernées sont à présent indiquées dans les titres. Nous sommes toujours dans les années 50 et les dates des photos sont incertaines même si de cette époque. N'hésitez surtout pas à identifier, dater une ou l'autre photo ou un joueur.

    Pour rappel, « Matricule 226 » est une série hebdomadaire publiée sur ce blog Sudinfo de Trooz tous les mardis. Elle raconte, de façon malheureusement bien incomplète et dans l’ordre chronologique, l’histoire des clubs de football existant ou ayant existé dans la commune de Trooz depuis 1906. Si vous avez loupé un ou plusieurs épisodes, il vous est possible de les lire en ouvrant la catégorie ci-contre, à droite, intitulée « Matricule 226 ».

    N’hésitez pas non plus à signaler toute faute de frappe et/ou d’orthographe ainsi qu’une erreur dans les textes.

    Merci de votre fidélité et à la semaine prochaine pour la suite de ces palpitantes aventures. 

    Pour tout contact avec l'auteur, cliquez ici.

  • Olivier Baltus répond au MR et invite à débattre

    Jamagne Marc 2017 04 24 (3).JPGJe réponds oui…

    … à l’invitation du MR de débattre publiquement de la gestion communale à Trooz.

    Les Politiques ne doivent pas craindre la critique et expliquer leur action… et ses limites. La confiance entre les citoyens et leurs représentants est précieuse et doit sans cesse être entretenue… lorsqu’elle existe encore. Malheureusement, les incertitudes liées à notre époque et les excès du capitalisme fragilisent une part croissante de la population alors que les frasques et le manque d’éthique de quelques politiques et représentants d’institutions publiques portent préjudice à l’ensemble des élus et à la démocratie représentative. « Faire de la politique autrement », n’est-ce pas avant tout remettre les citoyens au centre du jeu ?

    Membres de l’opposition et de la majorité ne peuvent se limiter à échanger quelques propos et avis lors des conseils communaux ou dans les médias ! Les discussions informelles avec la population lors des événements culturels, commémoratifs et autres, aussi amicaux et agréables soient-ils, ne suffisent pas. Une information précise et une communication efficace, si elles sont attendues de longue date à Trooz, ne sont que 2 actions parmi bien d’autres à mettre en place.

    Les attributions de Christophe Marck, 1er échevin MR, sont le développement rural, l’urbanisme et l’aménagement du territoire, les affaires économiques et la mobilité (d’après le site de l’UVCW). Autant de sujets importants qui concernent des projets concrets à Trooz : le PCDR, les projets de lotissements, le commerce et sa promotion, la voie lente…

    De mon côté, j’ai beaucoup travaillé depuis près de 5 ans sur les questions de gestion citoyenne et de démocratie participative, d’aménagement du territoire et de respect du caractère rural de notre entité, de patrimoine, du tourisme diffus, d’espaces publics conviviaux et de qualité, de communication, de politique des déchets et de prévention, toujours dans une optique d’intérêt général. Ceci avec une cohérence qui ne souffre aucune exception, mais sans hésiter à pointer les points positifs comme négatifs de l’action du Collège, conformément à ma volonté annoncée sur mon blog « Le Passeur (d’Idées) » de mener une opposition critique mais constructive. Je n’attaque jamais les gens mais je ne me gène par pour m’exprimer quant à leur (in)action, vertement si nécessaire.

    Majorité et opposition, parlons ensemble et franchement de ces sujets, et de tous les autres ! Invitons les citoyens à en débattre avec nous. Allons à leur rencontre et écoutons-les. La majorité PS-MR-EcoVa a la main ; à elle d’organiser un débat ouvert en présence de toutes les forces politiques en présence à Trooz. Profitons du fait que les élections communales ne sont pas pour tout de suite pour éviter les caricatures et les postures.

    Je réponds oui à la discussion.

    Olivier Baltus Conseiller (opposition)

  • Le Président du MR réagit à l'adresse d'Olivier Baltus

    DSC_0010 (1).JPGCi-dessous, le document transmis par Marc Jamagne en réaction aux articles précédents relatifs aux échanges qui ont opposé l'échevin Christophe Marck au conseiller Olivier Baltus.

     

    Mot du Président de la section MR de Trooz : Marc Jamagne

    2017 06 26 jamagne 1.jpg

    2017 06 26 jamagne 2.jpg

  • Trois élus se mobilisent pour préserver le parc du Ry-Ponet

    Chaudfontaine, Beyne-Heusay, Liège

     Il est temps de préserver le parc du Ry-Ponet ! 

    Communiqué du 26 juin 2017

    2017 06 26 ry-poney-bc569.jpgÀ cheval sur le territoire de Chaudfontaine, Beyne-Heusay, Liège — les trois communes où nous sommes respectivement élus — se trouve un immense espace vert préservé, exceptionnel par la beauté de ses paysages.

    L'on y trouve principalement des terres cultivées et des espaces boisés. Il est aujourd'hui désigné comme le « parc du Ry-Ponet », du nom du ruisseau qui le traverse.

    Même si l'on y trouve, ponctuellement, de l'habitat, le site a globalement échappé à l'urbanisation massive dont l'agglomération liégeoise a largement fait l'objet.

    Il présente une grande cohérence spatiale et paysagère, qui plaide à nos yeux pour la protection de cet espace dans son ensemble, comme grand poumon vert à l'échelle métropolitaine. Pourtant, d'ici quelques jours s'achèvera l'enquête publique du projet «Haïsses-Piedroux», porté par le promoteur «Neufcour». Celui-ci souhaite, sur une trentaine d'hectares dans le Parc du Ry-Ponet, construire 520 logements, annonçant même de possibles extensions dans l'avenir. «Haïsses-Piedroux», c'est la caricature de tout ce qu'il ne faut plus faire : éloignement des transports publics, monofonctionnalité, faible densité, gaspillage de terre arable, etc. Autoriser ce projet serait, selon nous, une grave erreur. Au contraire, sur le modèle d'autres grands parcs urbains qui naissent et se développent dans de nombreuses autres grandes villes européennes, le Parc du Ry-Ponet peut devenir un lieu emblématique de l'écologie urbaine à l'échelle régionale, associant des fonctions de loisir et de détente, de protection de nature et de production agricole de proximité.

    Des initiatives simples et concrètes peuvent être prises en ce sens dès à présent. Nous voyons dans ces initiatives une opportunité, modeste mais concrète et en prise avec les besoins des habitants de nos communes, de construire la supracommunalité liégeoise. C'est pourquoi nous déposerons, à la rentrée, dans chacun de nos trois conseils communaux, un projet de délibération visant à une reconnaissance du Parc du Ry-Ponet et à sa protection, notamment en faisant passer l'ensemble du site dans un statut, au plan de secteur, susceptible de le protéger.            

    2017 04 21 (28).JPGSerge Francotte, conseiller communal de Beyne-Heusay (CDH)

    François Schreuer, conseiller communal de Liège (VEGA) *photo*

    Lionel Thelen, conseiller communal de Chaudfontaine (Ecolo)